13 mars 2018

Rééditer Céline : une tempête dans un verre d’eau

Par Rémi Tremblay

Depuis quelques semaines déjà une polémique fait rage concernant la possible réédition de trois pamphlets de Louis-Ferdinand Céline considérés comme antisémites, soit Bagatelles pour un massacre, L’école des cadavres et Les beaux draps, et ce, par un géant de l’édition : Gallimard.

Depuis l’annonce de cette réédition, c’est une véritable tempête médiatique qui se déchaîne, alimentée par certains groupes de pressions qui affirment craindre que la publication de ces pamphlets, pourtant disponibles en format PDF sur la toile, ne ravive un antisémitisme qui serait latent et qui n’attendrait qu’une étincelle pour se rallumer. Face à un tel tollé, Gallimard fit d’abord volte-face, avant de décider de continuer d’aller de l’avant malgré les pressions exercées contre lui, notamment par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, et le président Macron lui-même, qui condamna cette réédition lors du