Catégorie : Politique

21 mars 2017

Au-delà de la présidentielle…

Quel que soit l’élu du mois de mai prochain, quelles que soient les forces sociales ou les officines idéologiques victorieuses, l’élection présidentielle a montré un mauvais visage et a pris une mauvaise tournure quant aux échéances qui attendent la France.

Partager :
17 mars 2017

Vers la Synarchie

  Je pense avoir été un bon citoyen, à ceci près, qu’après une brève expérience politique, je n’ai plus voté, incapable de distinguer parmi les candidats… le moins mauvais !

Partager :
14 mars 2017

Magiciens cathodiques et jobards

Les positivistes du XIXe siècle, délicieux scientistes autosatisfaits, avaient lancé un énorme bobard durant cette IIIe République, dont la pourriture politicienne préfigurait la nôtre. Selon ce très gros mensonge, les sciences et les techniques avaient « désenchanté le monde ». Le XXe siècle, avec ses expériences politiques effarantes, s’est chargé de démontrer que les escrocs de la propagande remplacent fort bien ceux des religions et du simple charlatanisme de foire.

Partager :
13 mars 2017

Georges Sorel et la montée de la médiocrité moderne

« Voici ! Je vous montre le dernier homme » Zarathoustra. Rien de tel qu’un bon classique pour nous consoler de vivre en l’an 2017. Dans Les illusions du progrès (archive.org) Georges Sorel décrit des temps qui traînassaient. Florilège : « Depuis que la démocratie se croit assurée d’un long avenir et que les partis conservateurs sont découragés, elle n’éprouve plus le même besoin qu’autrefois de justifier son droit au […]

Partager :
12 mars 2017

Haro sur le Fillon !

  De source bien informée (Docteur Aphrodite Trentetrois, chef du service de médecine du travail traitant du personnel de notre confrère Le Canard Enchaîné), nous apprenons que bon nombre de ses collaborateurs sont frappés par cet impitoyable « burn-out » professionnel qui affecte les salariés surmenés. L’interminable campagne électorale, cause de ces défaillances, ne saurait altérer l’imperméabilité proverbiale des plumes de ce cancanant colvert sans que notre […]

Partager :
11 mars 2017

L’agonie d’un régime

Durant les années 1780 sq., l’on assista en France à la déliquescence de l’État, mal administré par son chef, un excellent homme, cultivé, pieux et bon, mais un être indécis, faible, velléitaire : Louis XVI, trop influencé par une épouse idiote et inculte, futile et dépensière. Leur martyre, commencé en août 1792, et celui, plus ignoble encore, de leurs enfants sont dignes de pitié, mais ne rachètent […]

Partager :