M’infliger une chronique hebdomadaire ! À mon Ăąge et, qui plus est, en pĂ©riode estivale ! Faut-il que je sois consciencieux.

La canicule n’étant pas leur meilleure alliĂ©e, je me rĂ©sous Ă  mĂ©nager les quelques cellules grises en Ă©tat qui me restent. Pour ce faire, je vais puiser dans un dictionnaire du cinĂ©ma pour pondre, Ă  moindre effort, un papier qui devrait tromper la vigilance du rĂ©dacteur en chef. En me bornant Ă  la seule utilisation de titres de la lettre « A », il est possible de trousser un Ă©ditorial pas trop Ă©loignĂ© du contexte politique actuel. Et hop ! L’affaire sera dans le sac.

Le DĂ©luge par Francis Danby (1840).

Le DĂ©luge par Francis Danby (1840).

Au titre de la rubrique « anniversaires », Alexandre le bienheureux, bien qu’à bout de souffle, va devoir Ă©teindre sa premiĂšre bougie de lieutenant-colonel Ă  la retraite, en compagnie des affreux, sales et mĂ©chants et autres proches aux amitiĂ©s particuliĂšres. Adepte du « aprĂšs nous le dĂ©luge », embringuĂ© dans une nouvelle association de malfaiteurs, il ne manquera pas de vivre de nouvelles arabesques au milieu du monde bigarrĂ© des assassins et voleurs. Pour lui, plus que quiconque, l’aventure c’est l’aventure, autrement plus passionnante, soit dit en passant, que celles des Pieds NickelĂ©s de notre enfance.

À chaque jour suffit son scandale. Dans le droit fil du dĂ©rapage incontrĂŽlĂ© de JĂ©rĂŽme Cahuzac, prototype de l’arroseur arrosĂ© , les excĂšs de table du sĂ©millant François, victime de la grande bouffe, soupçonnĂ© de puiser dans l’argent de la vieille, au risque de se perdre, quitte les ors de la RĂ©publique (en marche arriĂšre), pour aller coucher ailleurs et en ĂȘtre rĂ©duit Ă  choisir entre l’aile et la cuisse d’un poulet aux hormones. Homard l’a tuĂ©. Et pourtant, loin de l’auberge rouge Ă©cologiste et de ses crimes entre amis, de l’auberge espagnole du chef Ă©toilĂ© Macron, l’incontestable rĂ©silience de cet arnaqueur bien nĂ©, lui ouvrira vraisemblablement les portes de service d’une auberge du 6e bonheur, nichĂ©e, quelque part, dans le pays nantais.

Mais alors, couvĂ© par sa MĂšre Courage, Emmanuel s’apprĂȘte-t-il Ă  vivre l’annĂ©e de tous les dangers ? Que de questions cruciales en suspens !

Sur l’échiquier international, l’aigle Ă  deux tĂȘtes franco-allemand est-il menacĂ© par l’hydrocĂ©phalie de l’une des deux ? La fin de l’idylle entre ces nouveaux amants terribles sera-t-elle aussi tragique que celle des suicidĂ©s de Mayerling ou aussi lamentable que celle d’un vulgaire amour en fuite ?

CĂŽtĂ© Brexit, Albion serait-elle une fois encore cette adorable menteuse capable de faire croire aux vieux marcheurs europĂ©ens qu’ils pourront encore frĂ©tiller d’aise en s’écriant « À nous les petites anglaises ! »

La Reine Vierge, Margaret, Thereza
 au bonheur des dames ! DĂ©cidĂ©ment, Ă  l’ouest rien de nouveau.

Sur le plan intĂ©rieur, ne pas mĂ©sestimer l’insolent Yannick . Il vise Ă  Ă©vincer le locataire Ă©lysĂ©en par un monte-charge de service, utilisĂ© en la circonstance comme ascenseur pour l’échafaud. Et lui, spĂ©cialiste en OGM, de manipuler des Ă©prouvettes de glyphosate dans une nouvelle affaire des poisons, quitte, selon les agriculteurs, Ă  jouer les affameurs. Que dire de sa tĂ©nacitĂ© Ă  faire des Ă©oliennes un nouveau mur de l ‘Atlantique. Autant en emporte le vent et le prĂ©sident avec. Alerte aux Marines !

Dans les zones de non droit, l’armĂ©e des ombres imposera-t-elle ses troupes d’occupation au point d’en chasser les autochtones ? Ces derniers pourront-ils se faire une raison , en imaginant qu’ailleurs l’herbe est plus verte ? Les troupes lĂ©galistes seront- elles autorisĂ©es Ă  intervenir? Apocalypse now ? AmĂšre victoire ? Et si ce n’était que l’adieu aux armes ?

Ce patchwork rafistolĂ© avec une grosse trentaine de titres de films (n’en dites rien au patron), je retourne sur la chaise longue que je n’aurais jamais dĂ» quitter. Mais si le cƓur vous en dit, identifiez-les. Cela vaut bien une grille de mots flĂ©chĂ©s ou les cases d’un sudoku.

Allez France !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Jean-Pierre Brun

NĂ© Ă  Souk Ahras, Jean-Pierre Brun a sillonnĂ© l’AlgĂ©rie. Il a rejoint l’ArmĂ©e SecrĂšte et s’est retrouvĂ© Ă  Paris au sein de l’OAS MĂ©tro Jeunes
 Il est l'auteur de plusieurs livres aux Ă©ditions Dualpha.

Articles similaires