Les voyous bien-aimés du monde actuel

"Les actuels « Antifa » sont devenus les plus fidĂšles soutiens des politiciens
"

Durant l’entre-deux-guerres, et reprenant l’exemple de quelques littĂ©rateurs du XVIIIe siĂšcle, certains romanciers « progressistes » vantaient les charmes de canailles de droit commun en plus de ceux des terroristes de l’action politique. Mais la morale avait ses exigences et dan... Lire la suite

Rome n’est plus dans Rome

"L’abominable histoire de France n° 13"

Les humanistes italiens de la renaissance firent du sac de Rome par Alaric le symbole de la barbarie des Goths, et ils forgĂšrent le mot « gothique » pour dĂ©signer l’art merveilleux qui s’était Ă©panoui en France au XIIIe siĂšcle, afin de montrer qu’entre Rome et eux-mĂȘmes, rien de ... Lire la suite

Introuvable Germanie

"L’abominable histoire de France n° 11"

Les grandes invasions commencĂšrent dans la nuit du 31 dĂ©cembre au 1er janvier 406, lorsque les barbares franchirent le Rhin pris par les glaces. On a ainsi l’impression que les peuples germaniques, massĂ©s sur la rive droite du fleuve, n’attendaient que l’occasion de dĂ©ferler sur ... Lire la suite

Engagez-vous, rengagez-vous


"L’abominable histoire de France n° 10"

L’entrĂ©e de barbares dans l’empire romain commença dĂšs le IIIe siĂšcle. Ce ne fut pas une invasion, mais tantĂŽt une pĂ©nĂ©tration, tantĂŽt une immigration, qui fut en prioritĂ© le fait des barbares les plus voisins du limes. Les uns venaient faire carriĂšre dans l’armĂ©e, d’autres Ă©taie... Lire la suite