1966-1968. Approche historique de la chienlit occidentale (01)

"La situation de la vraie jeunesse, laborieuse et pauvre, est résolument différente"

Cette annĂ©e les ex-hĂ©ros – devenus gras et repus de sinĂ©cures – de la « rĂ©volution de 1968 »  cĂ©lĂ©brent leurs exploits. Il peut paraĂźtre utile de prĂ©senter, de façon non-conventionnelle, mais assez exacte, les faits et leurs moins improbables soubassements. Avoir Ă©tĂ© tĂ©moin de... Lire la suite

Xi Jinping et Vladimir Poutine.

Chine : le retour des empereurs ?

"Entretien avec Nicolas Gauthier"

(Propos recueillis par Guillaume Mansart) La Chine n’est plus prĂ©sentĂ©e sur la scĂšne internationale comme une dictature. Ce n’est pas non plus une dĂ©mocratie. Qu’est-ce qui la dĂ©finirait le plus justement ? Je pense que le terme « d’autocrature » serait le plus pertinent. O... Lire la suite

Le génocide tranquille et presque achevé des Indiens d'Amérique.

Trous de mĂ©moire ou devoir d’oubli ?

"Plusieurs millions d’indiens furent massacrĂ©s par les fils de l’Oncle Sam
"

Beaucoup de grands esprits nous vantent l’utilisation d’Internet et des rĂ©seaux « sociaux » comme une panacĂ©e et sources d’innombrables informations enrichissantes, conviviales et citoyennes, disponibles pour tous. Mais tout ne figure pas sur la « Toile », comme d’ailleurs dan... Lire la suite

ROUE

FermetĂ© avec la Russie ; mansuĂ©tude avec la Chine


"L’étonnante logique française"

Michel Grimard, prĂ©sident du ROUE. Être Ă  ce point sourcilleux avec la Russie et si comprĂ©hensif avec la Chine ne peut manquer de surprendre. Quelles sont les raisons qui justifient l’indulgence accordĂ©e Ă  PĂ©kin et la sĂ©vĂ©ritĂ© appliquĂ©e Ă  Moscou ? Cette approche spĂ©cieuse est ... Lire la suite

Lorsque histoire et vérité se font la gueule


"Le bon peuple se moque comme d’une guigne de la vĂ©ritĂ© historique"

Si toute vĂ©ritĂ© n’est pas toujours bonne Ă  dire, elle est le plus souvent difficile Ă  entendre. C’est sans doute ce qui explique la relĂ©gation des pages les moins glorieuses de notre histoire dans les enfers des bibliothĂšques universitaires. Il en est ainsi par exemple pour celle... Lire la suite