5 novembre 2016

Du « canon sonique » aux armes « climatiques »

Par Alexis Arette

Les possibilités « apocalyptiques » au sens terrifiant qu’a pris le terme apocalyptique, se sont révélées lors de la guerre d’agression des USA contre l’Irak : en quelques jours, une armée qui avait montré son endurance dans sa guerre contre l’Iran, a vu non seulement son système de communications sans fil totalement brouillé, mais encore des régiments entiers réduits à l’état de « zombies » !

Les Américains venaient d’expérimenter l’arme psychotronique, basée sur l’effet PSI, qui abolit une partie de la conscience ! On connaissait déjà le « message subliminal » émis sur une fréquence inaudible pour le « conscient », mais perçu par le subconscient jusqu’à modifier le comportement. On sait, que certains groupes de musique « rock » – dits « métal » – truffent leurs enregistrements de messages subliminaux qui non seulement peuvent d’une part provoquer chez certains de leurs fidèles une « transe », mais d’autre part conduire au suicide ou au crime, avec l’aveu explicite de leur culte pour Satan ! Mais pour nos gouvernements laïcistes, qu’importe le crime pourvu qu’il rapporte !

Ces fantaisies ont été agrémentées d’abord par le « canon sonique » expérimenté la première fois pour disperser une manifestation à Pittsburgh : il émet de telles stridences que l’organisme humain ne les peut supporter.

Mais permettant de traiter plus globalement l’adversaire sont les armes dites « climatiques » qui utilisent les ondes électromagnétiques pour changer les climats, provoquer les tempêtes et les tsunamis et jusqu’aux tremblements de terre.

Et n’en a-t-on pas relevé la fréquence ces derniers temps ? J’en ai donné le détail dans certains de mes précédents ouvrages, ainsi que les informations qui ont révélé le mauvais contrôle de ces armes. Si elles ont pu provoquer des désastres ici ou là, elles se seraient retournées jusque sur les cités souterraines que les maîtres mondialistes ont fait construire aux États-Unis et en Australie pour échapper à future guerre atomique. Car cette guerre est déjà programmée, au cas où l’arme « raciale » ne serait pas au point assez tôt pour éliminer en particulier les Asiatiques en surnombre : Le chinois Mao Tsé-Toung ne s’est – il pas vanté de pouvoir lever une armée de 200 millions d’hommes ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Partager :