Luigi Di Maio, Giuseppe Conte, Matteo Salvini.

Commission europĂ©enne : sanctionner l’Italie pour populisme excessif

"Pas question pour la Ligue et le M5S de revenir sur les réformes engagées"

par Olivier Bault. La rĂ©ponse du gouvernement de Giuseppe Conte Ă  la lettre de la Commission europĂ©enne concernant l’aggravation de la dette publique (voir PrĂ©sent du 1er juin) n’a pas donnĂ© satisfaction Ă  Bruxelles. Pour la Commission, il est « justifié » de lancer une procĂ©d... Lire la suite