Citibank Berlin

BREXIT, toujours pas de banque anglaise en France

"Citigroup choisit aussi Francfort !"

par Charles Sannat. Comme vous le savez, il faut impĂ©rativement « amĂ©liorer » la compĂ©titivitĂ© française. Pour cela, l’idĂ©al serait de supprimer le Smic, de brĂ»ler le code du travail, d’en finir avec le droit de grĂšve et d’envoyer la troupe tirer sur les mineurs qui rĂąlent – m... Lire la suite

Le bombardement de la Grùce, hier et aujourd’hui

"Les Grecs ne prennent pas toute la mesure de la catastrophe, car l’attaque est toujours en cours"

  Il y a sept dĂ©cennies – hier dans l’histoire de l’humanitĂ© – en plein hiver, la GrĂšce et l’Allemagne, deux pays apparemment opposĂ©s, connaissaient l’« humanité » des « dĂ©mocrates » du monde. (suite…)... Lire la suite

Theresa May

Theresa May promet un Brexit dur

"Michel Barnier le nĂ©gociateur en chef de l’UE veut un accord « spĂ©cial » avec le secteur financier b"

Le nĂ©gociateur en chef de l’UE sur le Brexit, le Français Michel Barnier, aurait rĂ©cemment dĂ©clarĂ© Ă  des parlementaires europĂ©ens qu’ils devaient conclure un accord « spĂ©cial » avec le secteur financier britannique afin que le crĂ©dit continue d’irriguer le continent, indiquait le... Lire la suite

Brùves d’Europe juillet 2016

"Union européenne, Autriche, Angleterre, Suisse, Hongrie, Allemagne, Russie"

Union europĂ©enne. Le gouvernement slovaque, qui a pris la prĂ©sidence tournante de l’Union pour six mois le 1er juillet, a donnĂ© le ton. Son Premier ministre, le populiste Robert Fico, ne veut pas entendre parler de solidaritĂ© en matiĂšre migratoire et rĂ©clame moins de pouvoir pour... Lire la suite

Le partage de l’Europe en « zones d’influence » !

"Soit la collusion entre la « Maison Blanche » américaine et la « City » britannique"

L’humanitĂ© passe par divers stades de conscience, et les religions n’échappent pas Ă  cette rĂšgle. Dans la religion catholique, le stade de la « foi aveugle », hĂ©ritiĂšre du judaĂŻsme, a longtemps prĂ©valu sur l’exercice de la raison, et la condamnation d’AbĂ©lard en tĂ©moigne, comme c... Lire la suite

Brexit : et alors ?

"L’Europe des patries, c’est d’abord le respect des identitĂ©s de chacun"

  Les Anglais ont toujours fait bande Ă  part, qu’ils soient dans ou Ă  l’extĂ©rieur de l’Europe. La perfide Albion a toujours eu pour constante, en matiĂšre de politique Ă©trangĂšre, d’empĂȘcher l’émergence d’une puissance continentale comme ce fut le cas avec la France ou l’Al... Lire la suite

SĂ©isme politique et business as usual

"La fin du sas d’entrĂ©e europĂ©en pour les capitaux amĂ©ricains ?"

Le vĂ©ritable sĂ©isme est politique, l’oligarchie europĂ©enne connaĂźt aujourd’hui son plus grand dĂ©saveu, on ne pourra pas dire qu’elle n’était pas prĂ©venue ! Mais, considĂ©rant les humeurs de la bourse (- 8 % sur le Footsie) et de la baisse de la livre, qui peut prĂ©tendre que ce son... Lire la suite

Brexit électoral, pas Brexit réel

"Et si les Ă©lecteurs allaient ĂȘtre une fois de plus les dindons de la farce ?"

Le « Brexit » n’a pas eu lieu. Ce titre peut surprendre alors que les rĂ©sultats du rĂ©fĂ©rendum sont connus. 52 % des Britanniques ont ainsi votĂ© en faveur d’un processus de dĂ©part de l’Union EuropĂ©enne. Mais dĂ©but de processus et rĂ©sultat du dit processus ne sont pas synonymes. Po... Lire la suite

Le porte avion américain de sa majesté prend le large

"La réaction de Jean-Claude Rolinat au Brexit"

  Le Royaume uni va-t-il devenir le 51e État des États-Unis avec le Canada –  la colonie de son ancienne colonie en quelque sorte –, chipant ce statut sous le nez de Porto Rico ? Membre de l’Union EuropĂ©enne, il l’était, avec des privilĂšges par rapport Ă  ses petits copain... Lire la suite