cardinal Barbarin.

Le retrait du cardinal Barbarin : pourquoi tant de haine ?

"Une occasion de plus de faire la peau aux catholiques de France"

De Hara-Kiri Ă  Act up, ou de Charlie Hebdo Ă  LGBTQ +, tout est bon dans le « catho ». DerniĂšre illustration en date : les rĂ©actions froides qu’a suscitĂ©es le retrait du cardinal Philippe Barbarin de la tĂȘte du DiocĂšse de Lyon. Mais sans que sa dĂ©mission soit, pour autant, acceptĂ©... Lire la suite

De la violence en politique

"Dans une sociĂ©tĂ© libĂ©rale oĂč « l’homme est un loup pour l’homme »"

Emmanuel Macron, bien qu’ayant Ă©tĂ© l’élĂšve du philosophe Paul RicƓur, semble contrevenir aux principes Ă©lĂ©mentaires de la social-dĂ©mocratie, voire ceux du libĂ©ralisme social. (suite…)... Lire la suite

Vacances : l’Auvergne d’Alexandre Vialatte

"L’homme ne descend plus du singe, mais de l’avion"

De nos jours, l’honnĂȘte homme ne saurait goĂ»ter Ă  une dĂ©tente digne de ce nom, sans s’envoler Ă  des milliers de kilomĂštres de chez lui pour, au mieux, dĂ©couvrir les merveilles de civilisations inconnues qui lui ont pourtant Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©es maintes fois sur les 1 614 chaĂźnes de tĂ©l... Lire la suite

Du nouvel Âge d’or

"Virtuel pour le consommateur-payeur, trÚs réel pour ses organisateurs et leurs complices
"

Nul moraliste classique – hormis Socrate, dont Nietzsche faisait un faussaire de la philosophie, et Blaise Pascal, optimiste comme tout chrĂ©tien sincĂšre peut l’ĂȘtre – n’a jamais prĂ©tendu que l’ĂȘtre humain Ă©tait venu sur terre pour ĂȘtre heureux. On y est nĂ©, au hasard de la conjon... Lire la suite