Management de la sauvagerie (IV)

"Faire payer le prix du sang aux apostats et autres « croisĂ©s » d’Occident"

L’auteur de Management de la sauvagerie s’appuie sur plusieurs prĂ©dicateurs dont la renommĂ©e en islam est incontestĂ©e. Ainsi, fait-il rĂ©fĂ©rence au Palestinien Abd Allah Azzam, mort dans un attentat en 1989 et connu sous le qualificatif d’« imam du Djihad » tant il exhortait les m... Lire la suite

Management de la sauvagerie (III)

"La gestion de la barbarie passe prĂ©alablement par une phase d’« humiliation et de dĂ©couragement »"

Concernant le reste des États, dont ceux de l’Occident, l’étape de l’humiliation et du dĂ©couragement est une clĂ© thĂ©orique d’explication de la mĂ©thode poursuivie par le groupe État islamique (EI) : Ă©reinter nerveusement, harasser psychologiquement, Ă©puiser politiquement les peupl... Lire la suite

Management de la sauvagerie (II)

"Le djihadisme est d’abord une organisation du chaos"

Pour reprendre une formule connue, le management de la sauvagerie repose sur le principe « ordo ab chaos ». En ce sens, Management de la sauvagerie d’Abu Bakr Naji (1) s’offre Ă  lire comme un vĂ©ritable traitĂ© stratĂ©gique d’ingĂ©nierie sociale au sens oĂč l’entend Lucien Cerise, soi... Lire la suite

Management de la sauvagerie (I)

"Tous les musulmans ne sont terroristes, mais tous les djhadistes sont musulmans"

  Il est devenu courant, depuis quelques annĂ©es, de psychiatriser les agissements des islamistes d’importation – c’est-Ă -dire ceux abondamment dĂ©versĂ©s par les courants migratoires encouragĂ©s et entretenus par les États europĂ©ens – non pas pour les stigmatiser mais, au co... Lire la suite