La Cour supĂ©rieure du QuĂ©bec – l’un des plus hauts tribunaux du QuĂ©bec – vient d’interdir aux militants du groupe antispĂ©ciste Direct Action Everywhere de se trouver Ă  moins de 500 mĂštres d’un bĂątiment agricole, tandis qu’un sĂ©minaire en ligne « pour apprendre Ă  ses membres comment se dĂ©fendre contre l’intimidation et les actions illĂ©gales des activistes vĂ©gans » a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par l’Union des producteur agricoles.

Par ailleurs, Ă  MontrĂ©al, le cĂ©lĂšbre restaurant Manitoba, a vu sa serrure mise hors service par de la colle et un message d’intimidation a Ă©tĂ© laissĂ© Ă  l’intention de ses employĂ©s, accusĂ©s de collaborer avec les « crimes » du Chef qui « aurait du sang sur les mains. »

Un vocabulaire de guerre civile


Le célÚbre restaurant Manitoba,à Montréal.

Le célÚbre restaurant Manitoba,à Montréal.

Mais va-t-on voir bientĂŽt rĂ©agir les Ă©cologistes au crĂ©tinisme vĂ©gan ? Car lorsque, le 7 dĂ©cembre 2019, une dizaine d’activistes ont occupĂ© illĂ©galement une porcherie de la rĂ©gion de la MontĂ©rĂ©gie, dans l’ouest de la Belle Province, ils ont « mis en pĂ©ril la santĂ© des bĂȘtes, a-t-on appris par la suite, car les mesures Ă©lĂ©mentaires d’hygiĂšne et de biosĂ©curitĂ© n’avaient pas Ă©tĂ© respectĂ©es », nous apprend le site sputniknews.

« Les vĂ©gans (
) sont peu conscients du fait que l’agriculture – par sa nature rĂ©elle – est un Ă©cosystĂšme dont on ne peut isoler les aspects vĂ©gĂ©taux et animaux, ne serait-ce que pour le besoin de fumier fertilisant et le besoin d’assurer des rotations de culture », rappelle M. Bouchard, auteur de plusieurs livres sur la question Ă©cologique et agricole
 et qui constate Ă©galement que les vĂ©gans sont les complices du mondialisme le plus dĂ©ment : « De mĂȘme, on se rend compte que le vĂ©ganisme entre facilement en conflit avec la production locale biologique : on prĂ©fĂšre importer des noix ou des laits de coco produits industriellement ailleurs que d’acheter des produits locaux bio. En d’autres mots, il y a beaucoup de contradiction et d’ignorance dans ce discours. »

Un vĂ©gan est-il donc plus « bĂȘte que mĂ©chant » ou plus « mĂ©chant que bĂȘte  » ? That is the (new) question


 

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il y co-anime Ă©galement avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » chaque semaine. Derniers livres publiĂ©s : "Le dĂ©fi" (avec Marie-Simone Poublon) aux Ă©ditions Dualpha et "Le dictionnaire sulfureux" aux Ă©ditions SynthĂšse nationale.

Articles similaires