La vidĂ©o de propagande utilisĂ©e traite de la situation d’une femme musulmane entourĂ©e d’enfants: Prendre les gens pour des imbĂ©ciles est visiblement une constante pour ces politiciens et autres officines.

À noter que les femmes protestantes et les socialistes sont les mĂȘmes qui exigent le dĂ©sarmement des Suisses tout en militant pour l’immigration musulmane dans notre pays.

*
*     *

L’Europe se barricade toujours plus, ce qui rend ce droit Ă  la protection de plus en plus inaccessible. Cela se fait au dĂ©triment des personnes les plus vulnĂ©rables, celles qui n’ont aucune possibilitĂ© de rallier un pays sĂ»r pour y demander l’asile.

Pour protĂ©ger les personnes qui sont en droit de l’ĂȘtre, il est nĂ©cessaire d’ouvrir des voies sĂ»res et lĂ©gales afin que les rĂ©fugiĂ©s issus des rĂ©gions en crise puissent venir en Suisse – en particulier les femmes avec enfants en bas Ăąge, les mineurs non accompagnĂ©s, les personnes malades, ĂągĂ©es ou en situation de handicap. Cette responsabilitĂ© tant juridique que morale nous incombe Ă  tous et Ă  toutes.

Pour ces raisons, nous demandons au Conseil fédéral :

  • de crĂ©er des voies d’accĂšs lĂ©gales, de sorte que les personnes avec un besoin de protection puissent venir en Suisse saines et sauves
  • de faire passer Ă  10 000 personnes par annĂ©e le contingent de rĂ©fugié·e·s

Il existe plusieurs moyens légaux pour ce faire :

  • programme de rĂ©installation de la ConfĂ©dĂ©ration en coopĂ©ration avec le HCR
  • programme de parrainage privé de la ConfĂ©dĂ©ration en coopĂ©ration avec le HCR et la sociĂ©tĂ© civile
  • octroi facilitĂ© de visas humanitaires
  • extension du regroupement familial (acception plus gĂ©nĂ©reuse de la notion de famille)
  • crĂ©ation de programmes de bourses d’études pour les jeunes Ă©tudiant·e·s.
  • de crĂ©er les bases lĂ©gales nĂ©cessaires pour renforcer les initiatives de la sociĂ©tĂ© civile et des Eglises pour l’hĂ©bergement, l’accompagnement et la formation des personnes rĂ©fugiĂ©es en Suisse et soutenir davantage lesprogrammes d’intĂ©gration des cantons, des organisations non gouvernementales et des entreprises.

Les organisations et personnalités suivantes soutiennent la pétition:

Organisations:

  • Agathu-Arbeitsgruppe fĂŒr Asylsuchende Thurgau
  • AGORA
  • AL ZĂŒrich
  • Amnesty International
  • Association auprĂšs des requĂ©rants d’asile Ă  Vallorbe, ƒcumĂ©nique et humanitaire (ARAVOH)
  • Association PAIRES
  • AsyLex
  • BDP – Parti Bourgeois – DĂ©mocratique Suisse (PBD)
  • Berner Beratungsstelle fĂŒr Sans-Papiers
  • BĂŒndner Beratungsstelle fĂŒr Asylsuchende
  • Centre social protestant (CSP) – VD
  • Centre social protestant (CSP) – GE
  • Centre social protestant (CSP) – NE
  • Centre social protestant (CSP) – BE/JU
  • Christlicher Friedensdienst (cfd)
  • Conseil cantonal de pastorale ƓcumĂ©nique auprĂšs des personnes rĂ©fugiĂ©es (COER)
  • Demokratische Juristinnen und Juristen ZĂŒrich (DJZ)
  • Eglise EvangĂ©lique RĂ©formĂ©e du canton de Vaud (EERV)
  • Eglise protestante de GenĂšve (EPG)
  • Eglise rĂ©formĂ©e Ă©vangĂ©lique du canton de NeuchĂątel (EREN)
  • Eglise RĂ©formĂ©e EvangĂ©lique du Valais – Evangelish-reformierte Kirche des Wallis
  • Eritreischer Medienbund
  • Evangelische Frauen Schweiz (EFS) – Femmes protestantes en Suisse (FPS)
  • Franc Parler
  • Français en Jeu
  • Gleis.18
  • Groupe Accueil Migrants du Mont (GAMM)
  • Groupe Asile et Migration Yverdon et rĂ©gions (GAMYR)
  • Groupe d’Appui aux RĂ©fugiĂ©s (GAR)
  • GrĂŒne Schweiz – Les Verts suisses
  • Haus pour Bienne
  • Jesuiten FlĂŒchtlingsdienst Schweiz (JRS) – Service jĂ©suite des rĂ©fugiĂ©s Suisse (JRS)
  • JUSO Schweiz – Jeunesse socialiste suisse (JS)
  • KreativAsyl
  • Migranten helfen Migranten (MhM)
  • Mitenand Schwyz
  • Organisation Swiss-Exile
  • riggi-asyl/Freiwilligengruppe Riggisberg
  • Parti socialiste vaudois
  • Pouvoir d’Agir
  • Sant’Egidio Suisse
  • Schweizerische Beobachtungsstelle fĂŒr Asyl- und AuslĂ€nderrecht (SBAA) – Observatoire suisse du droit d’asile et des Ă©trangers (ODAE)
  • SCI Schweiz – Service Civil International – branche Suisse (SCI)
  • SolidaritĂ€tsnetz Ostschweiz
  • SolidaritĂ€tsnetz ZĂŒrich
  • SOS Asile
  • SP Schweiz – Parti socialiste suisse (PS)
  • Stand up for Refugees
  • StrickWaerme
  • Swiss-Exile
  • TERRE DES FEMMES Schweiz
  • terre des hommes schweiz
  • Verein Fair

Personnalités:

  • Pierre Ammann, directeur du CSP – Berne-Jura
  • Pierre Borer, directeur du CSP – NeuchĂątel
  • Alain Bolle, directeur du CSP – GenĂšve
  • Antonio Da Cuhna, professeur Ă  l’Unil et prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration des associations portugaises de Suisse
  • Roxane Faraut Linares, Municipale Travaux, Environnement, MobilitĂ© & SĂ©curitĂ© publique, ville de Nyon (PLR)
  • Balthasar GlĂ€ttli, Conseiller national, prĂ©sident du groupe parlementaire des Verts
  • Bastienne Joerchel, directrice du CSP – Vaud
  • FrĂ©dĂ©ric Maire, directeur de la CinĂ©mathĂšque suisse
  • Ada Marra, ConseillĂšre nationale
  • Liliane Maury-Pasquier, ConseillĂšre aux Etats (PS)
  • Lisa Mazzone, ConseillĂšre nationale (Verts)
  • RĂ©my Pagani, Maire de GenĂšve, en charge du DĂ©partement des constructions et de l’amĂ©nagement
  • Luc Recordon, anciennement Conseiller aux Etats
  • Claude Ruey, ancien Conseiller national et ancien Conseiller d’Etat
  • Sandrine Salerno, ConseillĂšre administrative, DĂ©partement des finances et du logement, ville de GenĂšve
  • Oscar Tosato, Municipal du Sports et cohĂ©sion sociale, Lausanne (PS)

Source

Nos remerciements Ă  Alain

Article publié sur LesObservateurs.ch.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99