Alors que le film des frĂšres Sekielski enflamme les dĂ©bats en Pologne, l’Eglise n’est pas seule mise en cause. Les Polonais apprennent en effet Ă  cette occasion que leurs tribunaux sont particuliĂšrement tolĂ©rants face aux personnes coupables d’actes sexuels sur mineurs. Le plus souvent, ceux-ci se voient infliger une peine de deux ans de prison, gĂ©nĂ©ralement mĂȘme assortie d’un sursis.

Bien Ă©videmment, la classe politique s’est emparĂ©e du sujet. L’opposition libĂ©rale, dĂ©jĂ  en pleine dĂ©rive libertaire et anticlĂ©ricale, rĂ©anime sa demande de commission d’enquĂȘte parlementaire sur la pĂ©dophilie dans l’Eglise. Parfois, c’est l’hĂŽpital qui se moque de la charitĂ©, comme dans le cas de Robert Biedron, le leader homosexuel du parti homosexualiste Wiosna (Printemps). Biedron a voulu profiter de l’occasion pour relancer ses attaques contre l’Eglise sur fond de pĂ©dophilie. Bien mal lui en a pris. La presse polonaise et mĂȘme certains libĂ©raux rappellent que, quand il Ă©tait maire de Slupsk, il a lui-mĂȘme beaucoup tardĂ© Ă  rĂ©agir aux signaux qu’il recevait concernant un instructeur de breakdance employĂ© par la municipalitĂ©. Cet instructeur pĂ©dophile est aujourd’hui inculpĂ© d’agression sexuelle contre quatre fillettes.

Le gouvernement du PiS a de son cĂŽtĂ© annoncĂ©, par la voix du Premier ministre Mateusz Morawiecki et du ministre de la Justice Zbigniew Ziobro, une modification du Code pĂ©nal pour contraindre les juges Ă  punir comme il se doit les crimes sexuels perpĂ©trĂ©s contre les mineurs. L’ñge du consentement doit ĂȘtre relevĂ© de 15 à 16 ans et les actes pĂ©dophiles seront passibles de 5 à 30 ans de prison, voire Ă  la perpĂ©tuitĂ© rĂ©elle en cas de dĂ©cĂšs de l’enfant agressĂ©.

Autre consĂ©quence du film des frĂšres Sekielski, une actrice, Paulina Mlynarska, a publiquement dĂ©noncĂ© le cĂ©lĂšbre rĂ©alisateur Andrzej Wajda, dĂ©cĂ©dĂ© en 2016, pour lui avoir fait jouer nue une scĂšne Ă©rotique avec un homme adulte Ă  l’ñge de 14 ans, aprĂšs lui avoir fait ingurgiter des calmants et de l’alcool.

L’ancien prĂ©sident Lech Walesa, dont l’ex-aumĂŽnier est mis en cause et reconnaĂźt les faits face Ă  sa victime dans le film documentaire, a eu de son cĂŽtĂ© une belle rĂ©action sur son profil Facebook : « Jusqu’à la fin de mes jours, je n’abandonnerai Ă  aucun prix Dieu, la foi et l’Eglise. »

Article paru dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99