par Jean-Michel Hermans 

« Il n’y a pas de Français de souche. Il n’y a qu’une France de mĂ©tissage »
(Éric Besson).

C’est exact, la France est un mĂ©lange de peuples, mais quels peuples ? Il ne faut pas confondre invasion de peuplement et invasion de pillage en passant. La France a subi pas mal d’invasions de passage, mais trĂšs peu d’invasions de peuplement. Le seul trĂšs important mĂ©lange dans toute l’histoire de la France remonte Ă  trois mille ans quand la grande invasion celte est arrivĂ©e d’Europe centrale.

À l’époque, toute la France, et mĂȘme toute l’Europe atlantique, Ă©tait occupĂ©e par un peuple dont on ignore le nom, qu’on dĂ©nomme souvent les MĂ©galithiques car ils Ă©taient les dresseurs de mĂ©galithes. Personnellement je prĂ©fĂšre les appeler Atlantes car selon toute vraisemblance leur territoire Ă©tait celui de la mystĂ©rieuse Atlantide. Ils Ă©taient la plus ancienne civilisation sur Terre (5 000 av. JC). Ils Ă©taient les premiers astronomes, premiers gĂ©omĂštres, premiers mathĂ©maticiens, 2 500 ans avant l’Égypte.

Également le premier peuple monothĂ©iste avec un dieu unique, le soleil. Ils Ă©taient des marins, commerçant dans toute la MĂ©diterranĂ©e jusqu’en Égypte.

Les Celtes, eux, Ă©taient des barbares animistes, ignorant tout de l’astronomie et de la gĂ©omĂ©trie. Mais ils Ă©taient en avance matĂ©riellement car ils possĂ©daient le fer. Ils Ă©taient des cavaliers avec des chariots dotĂ©s d’essieux en fer et de roues ferrĂ©es. Ils avaient surtout des Ă©pĂ©es en fer, longues, lĂ©gĂšres et affĂ»tĂ©es. Les Atlantes Ă©taient armĂ©s d’épĂ©es en bronze, courtes, lourdes et peu coupantes. Autrement dit, entre les deux, il n’y avait pas photo.

En cas de conflit, les Celtes Ă©taient trĂšs supĂ©rieurs. Ils ont donc rĂ©ussi Ă  s’imposer militairement. Et cela a occasionnĂ© le grand mĂ©lange entre deux peuples. Le mĂ©lange français se situe lĂ . C’est la langue de l’envahisseur qui a survĂ©cu, comme mille ans plus tard le latin a survĂ©cu face au gaulois. Mais c’est la science et la culture des autochtones qui a perdurĂ© Ă  travers le druidisme. Le pays est devenu la Gaule et toute l’Europe atlantique a Ă©tĂ© celtisĂ©e.

Ensuite les Romains ont envahi, Ă  leur tour, le pays. Mais cette invasion romaine n’a pas Ă©tĂ© une invasion de peuplement. Les centurions romains ne se sont pas installĂ©s. Il y a eu quelques colons gallo-romains qui ont implantĂ© des fermes, mais comparĂ© Ă  la population du pays, c’était infime. On a pris la langue des Romains, mais il n’y a pas eu de mĂ©lange.

C’est toujours le socle originel celtes-atlantes qui a perdurĂ©. Les Français ne sont pas des Latins, mais des Celtes latinisĂ©s. Par la suite, la pĂ©riode des invasions « barbares » a sĂ©vi pendant quelques siĂšcles. Les Wisigoths, les Ostrogoths, les Alains, les Vandales, les Huns, etc. nombreuses invasions de passage, mais pas de peuplement. Les Wisigoths ont peuplĂ© le nord de l’Espagne, mais pas la Gaule. L’invasion franque, Ă  son tour, est arrivĂ©e. Les Francs se sont imposĂ©s, mais ils n’ont peuplĂ© que la Moselle (le seul dĂ©partement oĂč l’on parle encore le francique, la langue de Clovis). Metz Ă©tait la capitale du royaume franc. Tout le reste du pays n’a pas Ă©tĂ© peuplĂ© de Francs.

Les Francs n’étaient qu’une fraction infime de la population et on ne peut pas parler de mĂ©lange. Les toponymes francs se comptent sur les doigts de la main. Ensuite, seuls les Vikings se sont rĂ©ellement installĂ©s, mais uniquement en Normandie. LĂ , il y a eu effectivement un mĂ©lange, mais sur un petit territoire comparĂ© Ă  la surface du pays. Le grand dĂ©mographe Jacques DupĂąquier l’a bien dit, le socle de la population française est restĂ© inchangĂ© depuis deux mille ans.

Le « mĂ©lange » n’a commencĂ© qu’à la fin du XXe siĂšcle avec l’arrivĂ©e de millions d’immigrĂ©s. C’était la premiĂšre invasion de peuplement depuis trois mille ans. Donc la France n’est un mĂ©lange que depuis cinquante ans, pas depuis des siĂšcles comme voudraient nous le faire croire tous les immigrationnistes.

Jean-Michel Hermans est l’auteur du livre Surpopulation : l’alerte mondiale aux Éditions Dualpha, collection « Patrimoine des HĂ©ritages », prĂ©face de Philippe Randa, 258 pages, 27 euros.​​​​​​​ Pour commander ce livre, cliquez ici.

Surpopulation : l’alerte mondiale de Jean-Michel Hermans, Éditions Dualpha.

Surpopulation : l’alerte mondiale de Jean-Michel Hermans, Éditions Dualpha.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99