Nous avons maintenant l’habitude de voir le ministre de la transition Ă©cologique et solidaire prendre des positions sur des sujets Ă©pineux.

Nicolas Hulot, ministre de la transition Ă©cologique et solidaire.

Nicolas Hulot, ministre de la transition Ă©cologique et solidaire.

L’affaire de la gestion du loup a déçu les dĂ©fenseurs des animaux. En effet, le ministre a signĂ© l’autorisation, par arrĂȘtĂ©, d’abattre 40 loups jusqu’à fin 2018. Il vient de se reprendre.

« Il ne me satisfait pas parce qu’il ne rĂšgle rien », a-t-il dĂ©clarĂ©, soulignant ainsi qu’il avait failli Ă  ses idĂ©es. Un nouveau plan pluriannuel de gestion du loup pour 2018-2022 sortira en janvier prochain et devrait permettre de concilier les demandes des Ă©leveurs avec les attentes des dĂ©fenseurs de l’animal. Gageons qu’il sorte des sentiers battus !

Le ministre est Ă©galement attendu sur d’autres positions comme celle du statut de l’animal en France. Il veut crĂ©er un groupe de rĂ©flexion sur le « bien-ĂȘtre animal », placĂ© sous la responsabilitĂ© d’un philosophe et d’un parlementaire.

Le statut de l’animal et son pseudo bien-ĂȘtre sont en effet un sujet de sociĂ©tĂ©. Nous en parlions dans d’autres articles avec le sujet du halal, sujet sensible Ă©galement abordĂ© par Alain de Peretti.

Nicolas Hulot rappelle qu’il n’y a pas d’une part l’animal et de l’autre l’humain. Chacun doit avoir une place dans la sociĂ©tĂ©. D’ailleurs il n’est pas non plus favorable Ă  la captivitĂ© des animaux ni pour les parcs d’attractions ni pour le spectacle. Le Conseil d’État a d’ailleurs maintenu l’interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivitĂ©. Ce qui va dans le bon sens car malheureusement un delphineau de 6 jours a Ă©tĂ© retrouvĂ© mort au parc AstĂ©rix, le 17 juillet dernier. (3)

La position du philosophe consiste Ă  protĂ©ger ce qui est vivant contrairement Ă  celle du scientifique pour qui chaque ĂȘtre vivant est source d’expĂ©rimentation. Mais, il y a en effet des philosophes qui rejoignent la position des scientifiques et vice versa. EspĂ©rons que Nicolas Hulot saura faire le bon choix pour son groupe de rĂ©flexion ! D’autant que le sujet est aussi subordonnĂ© Ă  l’économie et Ă  l’agriculture.

Hulot doit prendre des positions sévÚres car les défenseurs des animaux ne se satisfont pas de la définition du Code civil qui ne reconnaßt aux animaux que « de la sensibilité », mais pire encore, la société ne grandira pas si elle maltraite les animaux !

De multiples auteurs traitent du « mal-ĂȘtre » animal, parmi eux, des personnalitĂ©s qui se qualifient de « philosophes des sciences » comme Thomas Lepeltier qui a Ă©crit « l’imposture intellectuelle des carnivores » que je vous conseille !

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Marie-Simone Poublon

Marie-Simone Poublon a publiĂ© trois ou­vra­ges techniques sur les pratiques de dĂ©veloppement durable, sur l’agenda 21 des territoires et des Ă©coles ; aux Ă©ditions Dualpha, elle vient de publier "Les oiseaux de la colĂšre", prĂ©facĂ© par Philippe Milliau, PrĂ©sident de TVLibertĂ©s. Elle collabore Ă©galement au site "Nord Actu", un journal de presse rĂ©gional de la rĂ©gion Nord Pas de Calais Picardie.

Articles similaires