par Georges Colléter

En ce qui concerne les moyens financiers allouĂ©s Ă  nos armĂ©es chargĂ©es de dĂ©fendre notre territoire vivrier et notre population contre toute invasion, attaque de nos valeurs, de notre culture et de notre civilisation, il convient de mettre en regard des 850 millions d’euros qui manqueront cette annĂ©e Ă  nos armĂ©es (en sus de bien d’autres « manques » ) sur ordre de notre nouveau PrĂ©sident (et « de Bercy »), les 1,4 milliards d’euros attribuĂ©s rĂ©cemment en don pour la construction du mĂ©tro d’Abidjan (CĂŽte d’Ivoire) par le PrĂ©sident Emmanuel Macron.‹Information rĂ©cente : (voir ici).

 

Et cela m’a rappelĂ© aussitĂŽt un article de Ouest-France du 27 dĂ©cembre 2012 : « La France annule la dette de la CĂŽte d’Ivoire » (« rĂšgne » de François Hollande, lire l’article).

Soit dĂ©jĂ  l’annulation (information discrĂšte en un entrefilet d’un de nos plus important mĂ©dia de presse) d’une dette de plus de 3 milliards d’euros due à
 (je n’ai pas recherché  Éviter que les Ivoiriens viennent nous envahir et nous massacrer
).

Nos armĂ©es, qui risquent des vies censĂ©ment pour nous « dĂ©fendre » et paient cash souvent par « le prix du sang » les insuffisances financiĂšres depuis nombre d’annĂ©es, si elles s’en rappellent et jaugent les chiffres, apprĂ©cieront


Et nos concitoyens aussi vont apprĂ©cier, car en France ils ont besoin de « DĂ©fense » face Ă  l’islam et Ă  l’islamisation de la France par le jihad et surtout par la taqiya
 dont l’objectif est la charia pour la France et l’Europe, et la rĂ©surgence active du projet d’un califat mondial. Et inutile de chercher Ă  cacher cela derriĂšre le petit doigt hypocrite du « politiquement correct » car « les faits sont tĂȘtus » !

Qu’aurais-je mal compris ?

Bonnes réflexions.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.