Une grande premiĂšre en France – si l’on excepte les mascarades du FLNC corse lors de ses confĂ©rences de presse –, des hommes cagoulĂ©s et armĂ©s, tirant des salves d’armes automatiques en l’air, ont malmenĂ© et terrorisĂ© les habitants d’un quartier de Dijon et sa banlieue de Chenove, le week-end dernier. Le tout sur fond de rivalitĂ©s entre TchĂ©tchĂšnes et MaghrĂ©bins, pour la maĂźtrise de « territoires ». En un mot comme en cent, « touche pas Ă  mes trafics divers et variĂ©s » !

tchetchenes France

Et qu’ont fait la police  et la gendarmerie ? Dans un premier temps, la stupeur passĂ©e, faute d’ordres prĂ©cis et, probablement en sous-effectifs, rien
Une Ă©tape vient d’ĂȘtre franchie. Comme Ă  Beyrouth ou dans n’importe quelle ville de Palestine, des milices viennent d’effectuer une dĂ©monstration de force sur le territoire français, en toute impunitĂ©. Les autoritĂ©s ont bien dĂ©pĂȘchĂ© des renforts, BAC, GIGN, CRS et gardes mobiles pour obtenir un maigre rĂ©sultat : quatre interpellations ! Nos ducs de Bourgogne, dans leurs somptueux tombeaux dijonnais, en font encore des bonds !

Cerise sur le gĂąteau si je puis dire, les insurgĂ©s – comment peut-on autrement appeler ces voyous ? –, sont tous issus de la communautĂ© tchĂ©tchĂšne qui bĂ©nĂ©ficie, en France – on se demande bien pourquoi ? –, de l’asile politique. Voici des Ă©nergumĂšnes, profitant de la bienveillance d’un pays, qui se permettent de le prendre pour un paillasson, et de s’essuyer les pieds dessus, sans dommages ?

Cela suffit. Alors qu’Air France vient d’annoncer qu’elle cessait d’utiliser ses Airbus A-380, Ă  l’entretien trop coĂ»teux, Ă  la rentabilitĂ© difficile parait-il, il y a dĂ©sormais neuf appareils de ce type disponibles pour expulser et rapatrier chez Poutine tous ces indĂ©sirables. Le prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration de Russie saura s’occuper d’eux ! Et, avant expulsion, dans un premier temps, notre trop gĂ©nĂ©reuse sociĂ©tĂ© doit cesser de verser les aides sociales Ă  tous ces mafieux, Ă  tous ces profiteurs d’un systĂšme Ă  rĂ©former de toute urgence.

Il ne manquerait plus que des TchétchÚnes viennent manger le pain de « nos » Arabes !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Jean-Claude Rolinat

Jean-Claude Rolinat a Ă©tĂ© successivement cadre administratif, documentaliste et journaliste dans la presse d’opinion. Il a publiĂ© plusieurs ouvrages consacrĂ©s Ă  l’histoire contemporaine et rĂ©digĂ© les biographies du gĂ©nĂ©ral Peron (Argentine), du marĂ©chal Mannerheim" (Finlande), et de Ian Smith (RhodĂ©sie), "Le Canada français, de Jacques Cartier au gĂ©nocide tranquille" (avec RĂ©mi Tremblay). Derniers livres parus aux Ă©ditiions Dualpha : "La Bombe africaine et ses fragmentations", prĂ©facĂ© par Alain Sanders et "Dictionnaire des États Ă©phĂ©mĂšres ou disparus de 1900 Ă  nos jours” (2e Ă©d. revue, corrigĂ©e et augmentĂ©e).

Articles similaires