Le cordon sanitaire des partis allemands de droite et de centre droit – la CDU, son alliĂ© historique la CSU ou encore le FDP – qui repoussaient jusqu’à prĂ©sent avec horreur toute coopĂ©ration ou alliance avec l’Alternative fĂŒr Deutschland (Afd) a donc Ă©tĂ© –une journĂ©e durant ! – brisĂ©, permettant Ă  Thomas Kemmerich,  candidat libĂ©ral-dĂ©mocrate, d’ĂȘtre Ă©lu Ă  la tĂȘte de  l’assemblĂ©e rĂ©gionale du Land de Thuringe, Ă  l’est de l’Allemagne
 et « à la surprise gĂ©nĂ©rale », comme le souligne Le Monde.

AfD

Car cette victoire n’aurait pu ĂȘtre acquise sans le vote de « la plupart » des membres de l’Union chrĂ©tienne-dĂ©mocrate (CDU), le parti de la chanceliĂšre Angela Merkel : ce qui signifie que c’est en toute connaissance de cause du soutien de l’AFD que ces Ă©lus de droite ont votĂ© pour Thomas Kemmerich.

Et il aura ainsi manquĂ© une voix Ă  Bodo Ramelow, membre de la gauche radicale Die Linke – et, de fait, minoritaire – pour l’emporter.

Le prĂ©sident de Die Linke, Bernd Riexinger, parle d’un « tabou brisé », tandis que la dirigeante Ă©cologiste Katrin Göring-Eckardt s’en Ă©trangle de fureur : « Incroyable ! L’élection aujourd’hui de Thomas Kemmerich (
) avec les votes de l’AfD n’est pas un accident, mais une violation dĂ©libĂ©rĂ©e des valeurs fondamentales de notre pays. »

Cerise sur la gĂąteau, le leader de l’AFD de Thuringe, Björn Höcke, est perçu comme un des responsables les plus radicaux du mouvement, notamment pour avoir exhorter ses compatriotes Ă  en finir avec la repentance de leur passĂ©.

Si « à l’Ouest, (encore) rien de nouveau », Ă  l’Est, le « cordon sanitaire » des auto-proclamĂ©s dĂ©mocrates, a donc bel et bien
 vĂ©cu, du moins le temps que Thomas Kemmerich n’annonce sa dĂ©mission, la pression politique Ă©tant trop forte. Cela n’est pas sans rappeler 1998 en France, lorsque 4 prĂ©sidents de rĂ©gion avaient Ă©tĂ© Ă©lus (peu de temps, eux aussi) en s’alliant avec le Front national de Jean-Marie Le Pen.

Les Ă©lecteurs de Thuringe vont devoir retourner aux urnes, alors que l’Afd n’a jamais eu autant le vent en poupe
 Une dĂ©mission qui pourrait fort bien faire tomber les auto-proclamĂ©s dĂ©mocrates « de charybde en Scylla », selon l’antique expression consacrĂ©e.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il y co-anime Ă©galement avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » chaque semaine. Derniers livres publiĂ©s : "Le dĂ©fi" (avec Marie-Simone Poublon) aux Ă©ditions Dualpha et "Le dictionnaire sulfureux" aux Ă©ditions SynthĂšse nationale.

Articles similaires