L’oxymore (ou oxymoron) est un procĂ©dĂ© rhĂ©torique qui consiste Ă  rĂ©unir deux mots incompatibles ou contradictoires. L’entretien que donne James Comey Ă  l’édition du 18 avril 2018 du Monde en est un nouvel exemple.

Venant de publier ses mĂ©moires et sautant du plateau tĂ©lĂ© au studio de radio, l’ancien directeur du FBI limogĂ© en mai 2017 par Donald Trump ne se prive pas de dire tout le mal qu’il pense du 45e prĂ©sident des États-Unis. Mais ses critiques sont typiquement Ă©tats-uniennes puisqu’elles se fondent sur un socle moral qu’il trouve incontestable et que les plus tarĂ©s de ses compatriotes rĂȘvent de rĂ©pandre sur la terre entiĂšre.

Si James Comey s’attaque Ă  Trump, « ce n’est pas un jugement politique » prĂ©vient-il, hypocrite, au Monde. Les rĂ©ductions fiscales massives offertes aux plus riches, les frappes dĂ©biles contre Damas, les rodomontades agressives envers la Russie et la Chine ne comptent pas pour cet ancien procureur qui, pour se faire Ă©lire, s’est sĂ»rement couchĂ© devant de nombreux lobbies. Pour Comey, « Trump est inapte Ă  ĂȘtre prĂ©sident sur des fondements moraux », car sa prĂ©sidence menacerait les fameuses « valeurs Ă©tats-uniennes », Ă  savoir l’État de droit et, ne rions pas, la vĂ©rité ! Quand on sait que le FBI, cette vĂ©ritable Stasi d’outre-Atlantique, manipule rĂ©guliĂšrement les faits (pensons Ă  la tuerie de Waco en 1993), Comey joue ici au comique involontaire grotesque.

Estimer qu’un ĂȘtre immoral (ou amoral) ne devrait pas diriger un État relĂšve d’une naĂŻvetĂ© qui frĂŽle la candeur. James Comey semble tout ignorer de Nicolas Machiavel (il le pense probablement chef d’un clan mafieux italien
) et ne saurait comprendre ni la mĂ©taphore du « Lion » et du « Renard », ni la spĂ©cificitĂ© du politique.

Suivre des injonctions morales en politique revient Ă  confondre le politique et la morale. Une politique morale signifie en rĂ©alitĂ© la neutralisation du politique au profit d’une soi-disant sociĂ©tĂ© civile soumise aux groupes de pression et d’influence variĂ©s. Pur produit du droit yankee hĂ©gĂ©monique et totalitaire, James Comey aimerait sĂ»rement installer Mickey Ă  la Maison Blanche. Ses remarques minables dĂ©montrent surtout qu’il n’est qu’un pitoyable Bisounours.

Bonjour chez vous !

Cette Chronique hebdomadaire du Village planétaire a été diffusée sur Radio-Libertés.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Georges Feltin-Tracol

Georges Feltin-Tracol, écrivain et collaborateur de nombreuses revues (notamment "Réfléchir & Agir") et site internet ; chroniqueur sur "Radio Libertés". Il se désigne aussi parfois comme un traditionaliste post-moderne ou un archéo-futuriste.

Articles similaires