Mischaël Modrikamen est le président du Parti Populaire, un parti politique en Belgique francophone qui a recueilli 6 % des suffrages au sein du collège électoral francophone lors des dernières élections européennes.
Au sein d’un paysage politique wallon très marqué à gauche, Modrikamen est un personnage qui détonne par son franc-parler et ses propositions, y compris dans son ouverture au dialogue avec la Flandre.
Au niveau européen, le Parti Populaire fait partie de l’ADDE (Alliance pour la Démocratie Directe en Europe), ce qui en fait les alliés de Nicolas Dupon-Aignan en France ou de Nigel Farage au Royaume-Uni.
Pour mieux comprendre les problématiques de la Belgique francophone, Mischaël Modrikamen a accordé un entretien à Nicolas de Lamberterie pour TV Libertés.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.