Sans les mĂ©dias français, la candidature de Macron n’existerait mĂȘme pas.

Mais ces mĂ©dias ne sont eux-mĂȘmes que les outils, bien rĂ©munĂ©rĂ©s, du systĂšme.

Comme une derniùre chance, une ultime supercherie, un arrangement de plus, dont les socialistes depuis Mitterrand usent à tout va afin de garder leur pouvoir, Macron n’est qu’un masque.

C’est le moment des carnavals, derriĂšre le masque du clown se cachent les gauches aux abois soutenues par les mĂ©dias tremblants Ă  l’idĂ©e mĂȘme d’un Fillon.

Continuez, judas ! Ă  prendre les peuples pour des idiots, Ă  salir ceux qui vous gĂȘnent, Ă  dĂ©truire ceux qui veulent construire. Votre maĂźtre n’est plus et vous restez esclaves, votre crĂ©dibilitĂ© n’est plus, comme la chanson Ă  thĂšme (de gauche, plĂ©onasme) n’est plus, comme le syndicalisme (de gauche, plĂ©onasme encore) n’est plus, vous rĂ©sonnez comme une caisse vide qu’écoutent seulement ceux dont l’ennui inversement proportionnel Ă  leur courage reprĂ©sente la grande majoritĂ© de leur activitĂ©.

Continuez, judas ! Ă  supprimer les espaces de libertĂ©, intellectuelle, Ă©conomique, philosophique, politique, plus vous supprimez, plus vous ĂȘtes des esclaves. En effet, l’esclave est celui qui ne peut rien faire sans maĂźtre, pas choisir, pas dĂ©cider, pas agir
 tout cela « pour quelques dollars de plus ».

Macron est comme le paquet de cigarettes, nocif et sans marque.

Étonnant non ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Joël Zaremba

JoĂ«l Zaremba est nĂ© Ă  Revin (08) en 1953. Amoureux de sa forĂȘt, grand amateur de champignons, bercĂ© par le rock’ n’ roll, animĂ© par le ballon rond, ses livres cultes de chevet sont signĂ©s Pierre Desproges, Pierre Dac ou encore Jean Yanne. Libre penseur depuis toujours, rebelle, il Ă©crit des chroniques dĂ©sobĂ©issantes pour EurolibertĂ©s.

Articles similaires