Aprùs l’humoriste Hollande voici enfin venu le comique Macron !

Que dire lorsqu’il fait semblant de chanter TorĂ©ador de Carmen Ă  l’opĂ©ra de Strasbourg entourĂ© de choristes amateurs ?

Que dire de ce coup de tĂ©lĂ©phone Ă  son Premier ministre Édouard Philippe en pleine classe dans l’émission « au tableau » sur C8 ?

Que dire lorsqu’il envisage de renoncer Ă  fĂȘter le 50e anniversaire de mai 1968 voulant donner Ă  ses commĂ©morations une dimension internationale ?

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron.

Que dire lorsqu’on le soupçonne de ne pas aimer les provinciaux, les petits et les chîmeurs ?

Que dire lorsque la France s’islamise au point de laisser les nouveaux entrepreneurs (sans doute aidĂ©s par l’ACCRE [1]) lancer des applications pour repĂ©rer les enseignes de restaurant Halal ? (2)
 Comme si on avait le choix dans les abattoirs de diffĂ©rencier l’abattage halal du non halal ! Foutaise !

C’est le « bordel » (dixit Macron) sur la scĂšne parisienne ! Que l’on soit « anti » ou « pro », le dĂ©bat ne fait pas recette. Et pour cause, Emmanuel laisse faire. Il veut faire son one man show.

Paris sera toujours Paris ! chantait Maurice Chevalier.

Amoureux de l’ancienne capitale rayonnante et luxueuse, propre et belle, il va falloir se rĂ©soudre. Paris, c’est fini ! Maintenant, c’est un Paris qui pue, sans voiture, sans emploi et pleine de migrants, sale et dĂ©shumanisĂ©e, pleine d’agressions et de vols. Entre l’odeur nausĂ©abonde des ordures qui jonchent les rues, les klaxons, les maires d’arrondissements complĂštement fous qui tuent tous les oiseaux, les fourriĂšres dĂ©bordĂ©es et les dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s de tout genre, il y a une mesure immĂ©diate Ă  prendre : lĂącher Paris !

Oui, Paris c’est vraiment fini ! c’est comme pour Capri !

Les grands ambitieux comme Anne Hidalgo « draguent » dans le gouvernement Macron. Ils s’imaginent pouvoir combler l’enfant gĂątĂ© et multiplient eux-aussi les faux-semblants et les Ă©missions show biz pour lui faire plaisir. Du grand guignol ! N’ont-ils rien d’autre Ă  faire ?

Le comique joue avec nos nerfs. Il ne pense qu’à l’argent ! Le populisme, toujours lui ! Pour ĂȘtre aimĂ© il faut faire dans le comique pour la joie du plus grand nombre qui regarde Secret story ou Bachelor.

Mieux qu’un sketch de Popeck, qui lui nous fait rire contrairement Ă  l’autre, Paris va Ă  vau-l’eau. Lorsque la coupe sera pleine, il faudra peut-ĂȘtre au comique « prĂ©sident europĂ©en » une nouvelle capitale Ă  amuser. Berlin peut-ĂȘtre ? Angela devrait avoir un rĂŽle dans le prochain spectacle dont le titre sera « Ich liebe dich, mein FĂŒhrer ! »

Notes

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Marie-Simone Poublon

Marie-Simone Poublon a publiĂ© trois ou­vra­ges techniques sur les pratiques de dĂ©veloppement durable, sur l’agenda 21 des territoires et des Ă©coles ; aux Ă©ditions Dualpha, elle vient de publier "Les oiseaux de la colĂšre", prĂ©facĂ© par Philippe Milliau, PrĂ©sident de TVLibertĂ©s. Elle collabore Ă©galement au site "Nord Actu", un journal de presse rĂ©gional de la rĂ©gion Nord Pas de Calais Picardie.

Articles similaires