Plus de deux mois aprĂšs des Ă©lections lĂ©gislatives et sĂ©natoriales marquĂ©es par le double dĂ©saveu infligĂ© au Parti dĂ©mocrate libĂ©ral progressiste jusqu’alors au pouvoir et Ă  Forza Italia de Silvio Berlusconi, l’Italie a enfin son 43e prĂ©sident du Conseil.

En raison d’un systĂšme Ă©lectoral ubuesque qui associe les inconvĂ©nients de la proportionnelle Ă  ceux du scrutin majoritaire uninominal, les tractations ont Ă©tĂ© longues et laborieuses entre les trois pĂŽles qui structurent dorĂ©navant la vie politique de la pĂ©ninsule : le Mouvement Cinq Étoiles (M5S) qu’on aurait tort de comparer Ă  La France Insoumise, la Coalition des Droites et un bloc de gauche divisĂ© et affaibli. AprĂšs avoir tentĂ© un vain rapprochement avec les dĂ©mocrates dĂ©faits qui se rĂ©fugient dans une franche opposition, Luigi Di Maio, le chef du M5S, s’est finalement accordĂ© avec Matteo Salvini de la Ligue, quitte Ă  faire exploser la Coalition des Droites au niveau national.

Les nĂ©gociations entre les « Verts » de la Ligue et les « Jaunes » du M5S, une sorte de poujadisme lancĂ© par un humoriste anti-berlusconien mĂątinĂ© de prĂ©occupations Ă©cologiques et sociales ont finalement conduit Ă  la nomination de Giuseppe Conte au poste de chef de gouvernement. Les observateurs parient sur le caractĂšre bancal et Ă©phĂ©mĂšre de cette alliance populiste « anti-SystĂšme ». Sa majoritĂ© parlementaire est en outre tĂ©nue (seulement six siĂšges d’avance au SĂ©nat), mais cette Ă©troitesse peut favoriser une meilleure discipline Ă  la condition que Luigi Di Maio puisse tenir ses Ă©lus.

Cet accord confirme l’obsolescence du clivage gauche-droite, remplacĂ© par de nouvelles lignes de fractures. Comme briĂšvement en GrĂšce oĂč la gauche radicale de Syriza s’associa aux souverainistes de droite des Grecs indĂ©pendants avant que ces deux formations ne se soumettent Ă  l’Oligarchie ou en France avec le phĂ©nomĂšne contre-populiste Macron qui a su rĂ©concilier droite et gauche, soit le libĂ©ralisme Ă©conomique et le libĂ©ralisme culturel, le cadre politique transalpin change lui aussi de rĂ©fĂ©rences.

Les rĂ©sistances du « Vieux Monde » restent toujours vives. Elles se concrĂ©tisent autour du prĂ©sident de la RĂ©publique, Sergio Mattarella. Jouent aussi en dĂ©faveur de l’alliance gialloverde le poids des mĂ©dias, 75 ans de souverainetĂ© limitĂ©e et un appareil bureaucratique aux ordres de Washington. Favorable Ă  la levĂ©e des sanctions contre la Russie, il n’est pas certain que la nouvelle entente gouvernementale bĂ©nĂ©ficie longtemps de la mansuĂ©tude des cĂ©nacles atlantistes.

Bonjour chez vous !

Cette chronique hebdomadaire du Village planétaire a été diffusée sur Radio-Libertés, le 4 juin 2018.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99