Le propos ne sera pas de commenter cette victoire historique du Brexit en fin d’annĂ©e derniĂšre, mĂȘme si j’avoue savourer un plaisir immense de voir le peuple britannique tenir tĂȘte Ă  l’autoritarisme des Ă©lites pro-europĂ©ennes sĂ©vissant jusque de l’autre cĂŽtĂ© de l’Atlantique Ă  l’instar d’Obama-Nostradamus qui s’était prononcĂ© contre le Brexit ou de la prĂ©sidente du FMI dont les prĂ©visions menaçantes annonçaient le pire Ă©conomiquement pour l’Angleterre.

Boris Johnson.

Boris Johnson.

Non, les analyses et commentaires ont rempli les colonnes de tous les journaux et suffisent.

Donc, au-delĂ  du rĂ©sultat historique, il y a avant tout cet exemple hĂ©roĂŻque de la rĂ©sistance du peuple anglais Ă  ce que l’on peut appeler une conspiration des forces pro-europĂ©ennes qui ont imposĂ© une sorte de deuxiĂšme tour au rĂ©fĂ©rendum. Contrairement Ă  ce qui s’était passĂ© jusque-lĂ  dans tous les pays qui avaient dĂ©jĂ  rejetĂ© l’Europe oĂč les gouvernements et parlements avaient su ignorer la volontĂ© du peuple, pour la premiĂšre fois, la dĂ©mocratie l’emporte !

Que l’on se rĂ©jouisse du rĂ©sultat ou que l’on soit déçu de ce dernier, il appartient Ă  chacun de saluer la victoire de la libertĂ© de choisir son destin. Churchill disait « la dĂ©mocratie est le pire des systĂšmes aprĂšs tous les autres » : en effet, lorsqu’un Pouvoir entend s’opposer aux urnes, il n’est qu’une dictature. L’Angleterre tient-elle le successeur de Churchill ? Nous l’ignorons, mais nous savons maintenant que, dĂ©terminĂ©, un peuple a pris son destin en main.

Mon vƓu le plus cher pour cette nouvelle annĂ©e sera de voir les peuples libres de choisir leur destin, de trouver leur leader pour que triomphent les vraies valeurs nationales, la libertĂ©, leurs racines, leur culture, l’indĂ©pendance.

Ces chemins de la libertĂ© sont rarement de tout repos et parsemĂ©s de dangers quand ils menacent ou simplement contrarient les grandes routes que somment de suivre les puissants, mais l’on n’a rien sans rien.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Joël Zaremba

JoĂ«l Zaremba est nĂ© Ă  Revin (08) en 1953. Amoureux de sa forĂȘt, grand amateur de champignons, bercĂ© par le rock’ n’ roll, animĂ© par le ballon rond, ses livres cultes de chevet sont signĂ©s Pierre Desproges, Pierre Dac ou encore Jean Yanne. Libre penseur depuis toujours, rebelle, il Ă©crit des chroniques dĂ©sobĂ©issantes pour EurolibertĂ©s.

Articles similaires