par Pierre Malpouge.

En poursuivant imperturbablement son offensive anti-immigration, la Hongrie de Viktor OrbĂĄn – dont le gouvernement est le seul de l’UE Ă  avoir supprimĂ© toutes les aides aux rĂ©fugiĂ©s – fait tousser leur Europe. Qu’est-ce qui perturbe la Commission europĂ©enne ? Un amendement prĂ©voyant une taxe de 25 % sur les financements perçus pour toute activitĂ© « de soutien Ă  l’immigration ».

VotĂ©e le 20 juillet dernier par le Parlement hongrois, cette loi (qui fait partie de la campagne lancĂ©e contre George Soros, milliardaire amĂ©ricain nĂ© en Hongrie, pro-immigration et militant acharnĂ© en faveur d’une « sociĂ©tĂ© ouverte »), dite « taxe spĂ©ciale sur l’immigration », doit entrer en vigueur Ă  la fin du mois d’aoĂ»t. Elle prĂ©voit notamment de taxer toutes les activitĂ©s pro-immigrationnistes, qu’il s’agisse de scolarisation des enfants de clandestins ou de campagnes mĂ©diatiques pour l’accueil des rĂ©fugiĂ©s. Ces activitĂ©s sont financĂ©es pour l’essentiel grĂące Ă  des dons des ONG, de l’Union europĂ©enne ou de fondations privĂ©es permettant Ă  des milliardaires, comme Soros, de dĂ©fiscaliser leurs revenus.

En fĂ©vrier dernier, Viktor OrbĂĄn prĂ©cisait que « l’UE ne doit pas concentrer son attention sur la redistribution dans les diffĂ©rents pays des rĂ©fugiĂ©s Ă  qui a Ă©tĂ© concĂ©dĂ© le droit d’asile mais sur la protection des frontiĂšres ». D’oĂč l’idĂ©e de cette taxe visant les organisations qui assistent les demandeurs d’asile et autres rĂ©fugiĂ©s, et dont les sommes ainsi perçues vont servir Ă  la protection des frontiĂšres hongroises. Une situation que les ONG pro-immigrĂ©s jugent intolĂ©rable et une taxe qui fait s’étrangler d’indignation la Commission europĂ©enne qui, la veille de l’adoption de cette loi baptisĂ©e « taxe spĂ©ciale sur l’immigration », avait dĂ©cidĂ© de former un recours devant la Cour de justice de l’UE pour dĂ©noncer les dĂ©cisions de Budapest en matiĂšre d’immigration.

Contrairement Ă  ce qu’affirme un quotidien du soir, il ne s’agit pas d’une atteinte Ă  la libertĂ© d’enseignement. La loi ne concerne que les formations au profit des seuls migrants.

Le gouvernement de Viktor OrbĂĄn, accuse Ă  juste titre les associations d’encourager l’immigration illĂ©gale, le trafic d’ĂȘtres humains, et de mettre en danger la sĂ©curitĂ© des citoyens hongrois. Il s’agit donc de protĂ©ger la Hongrie et les Hongrois d’une immigration irrĂ©guliĂšre que l’Europe ne parvient plus Ă  contrĂŽler.

Article paru dans les colonnes du quotidien .

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99