Sauf le respect dĂ» au reprĂ©sentant suprĂȘme de la Nation, nul ne peut nier que François Hollande est un menteur. Il suffit pour en juger de se souvenir de sa nĂ©gation effrontĂ©e de la crise qu’achevait Ă  peine de traverser l’économie mondiale et française au moment de sa candidature en 2012 ainsi que de ses effets dĂ©vastateurs.

Quant Ă  ses inconditionnels, qu’ils rapportent ses promesses de campagne ainsi que celles qu’il a faites depuis, Ă  ses actes et Ă  leurs rĂ©sultats. Et prĂ©tendre qu’il ne ment pas plus qu’un autre ou que la fin justifie les moyens n’y change rien.

Mais il y a pire. François Hollande est un menteur doublĂ© d’un mythomane. Et sa mythomanie ravageuse est partagĂ©e par tous ceux qui s’obstinent Ă  le soutenir.

« RĂ©enchanter le rĂȘve français ! » Tel a Ă©tĂ© et demeure le maĂźtre mot de sa pensĂ©e. Alors que c’est Ă  la rĂ©alitĂ© que la France, comme tous les pays du monde, est confrontĂ©e ; ce sont des actes rĂ©pondant Ă  de dures rĂ©alitĂ©s et non le rĂ©enchantement d’un rĂȘve qu’attendent les Français. Tous ne fantasment pas et ils sont de plus en plus nombreux Ă  comprendre que l’utopie est le pire des mensonges, lorsque l’idĂ©ologie et le sectarisme s’en mĂȘlent.

La pire des impostures est de se mentir Ă  soi-mĂȘme, mais il est plus nĂ©faste encore : c’est entraĂźner ses concitoyens Ă  faire de mĂȘme. Et c’est ce qu’a fait et continue de faire François Hollande


Il est d’ailleurs curieux que l’opposition ne dĂ©nonce pas – citation Ă  l’appui – ce qui est objectivement une faiblesse majeure chez un dirigeant politique, a fortiori Ă  ce niveau de responsabilitĂ©.

Et il est permis, dans le mĂȘme ordre d’idĂ©e, de se demander si les homologues europĂ©ens de François Hollande n’en tiennent pas compte – en se gardant bien quant Ă  eux d’en faire Ă©tat –, pour doser la confiance qu’ils peuvent accorder tant Ă  lui-mĂȘme qu’aux autres reprĂ©sentants de notre pays impliquĂ©s dans les dĂ©cisions concernant l’Union EuropĂ©enne.

Il serait intĂ©ressant Ă  ce propos, de savoir qui, parmi les Chefs d’État des 28 pays de l’Union, est capable de mentir aussi effrontĂ©ment que le nĂŽtre et surtout, n’hĂ©site pas Ă  proposer le rĂȘve Ă  ses concitoyens comme moyens de rĂ©soudre leurs problĂšmes. Sachant au demeurant que les Ă©lecteurs de chacun de ses pays ont les Ă©lus qu’ils mĂ©ritent.

A propos de l'auteur

Euro Libertes

EuroLIbertés est le site de la réinformation européenne.

Articles similaires