Notre gĂ©nialissime PrĂ©sident interpelle assez rudement le gouvernement italien pour une question de sauvetage d’immigrĂ©s en MĂ©diterranĂ©e. Cela fait du remue-mĂ©nage sur les blogs, dans les chaĂźnes de TV et de radio. Pourtant les bonnes questions Ă  poser n’ont rien Ă  voir avec l’absence de rĂ©serve que devrait avoir un chef d’État vis-Ă -vis d’un gouvernement souverain Ă©tranger. AprĂšs tout, les Italiens ont bien d’autres soucis que les humeurs macroniennes.

migrants

En outre, l’arrogance est-elle une bonne mĂ©thode en matiĂšre de relations internationales ? Lorsque l’on a la premiĂšre armĂ©e de la planĂšte, ou l’économie la plus performante ou encore la plus grosse rĂ©serve d’or, c’est jouable, mĂȘme si cela manque singuliĂšrement d’élĂ©gance. Mais le prĂ©sident de la RĂ©publique française, de quelle supĂ©rioritĂ© peut-il se targuer pour jouer au gros dur, donneur de leçons ?

Les bonnes questions Ă  poser sont pourtant d’une criante Ă©vidence.

1 – Pourquoi les Africains et les Moyen-Orientaux viennent-ils envahir notre continent oĂč rĂšgne un chĂŽmage Ă©norme ? Serait-ce qu’on les a appelĂ©s ? Dans ce cas, on aimerait connaĂźtre les coupables de ce crime contre les Nations europĂ©ennes, victimes d’une invasion trop souvent violente, couplĂ©e Ă  l’inutile importation de la seule religion qui encourage encore la « guerre sainte », soit un culte d’essence mĂ©diĂ©vale.

2 – Qui est le Souverain dans les Nations d’Europe Unie ? Un coup d’Ɠil jetĂ© sur les premiers paragraphes de toutes les Constitutions europĂ©ennes nous apprend que l’unique souverain est le corps Ă©lectoral. D’oĂč la 3e et principale question :

3 – Dans quel pays de l’Europe Unie a-t-on demandĂ© son avis au Peuple Souverain Ă  propos de cette immigration-invasion qui semble tant rĂ©jouir notre PrĂ©sident, si l’on en juge par les chiffres de naturalisations durant sa premiĂšre annĂ©e de fonction et par sa compassion mĂ©diatiquement affichĂ©e, au point de provoquer un couac diplomatique ?

La rĂ©ponse est simple : ni en France, ni en Allemagne, ni en Espagne, ni en Italie, ni en Belgique, ni etc. On rappelle que le rĂ©fĂ©rendum sur le Brexit en Grande-Bretagne s’est jouĂ© – tous les commentateurs l’ont reconnu – sur la question de l’immigration d’origine extra-europĂ©enne.

La conclusion s’impose d’elle-mĂȘme : en prenant une sĂ©rie de dĂ©cisions capitales qui engagent l’avenir des EuropĂ©ens, sans solliciter leur avis, les dirigeants europĂ©ens – dont on sait dĂ©jĂ  qu’ils sont de parfaits dĂ©magogues – ne se comportent pas en « dĂ©mocrates », mais en dictateurs.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spĂ©cialisĂ© en MĂ©de­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naĂŻf et vrai machiavel ; La tĂ©nĂ©breuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie mĂ©dicale et politique ; Dictionnaire de la RĂ©volution française,
) et d'essais (RĂ©flexions sur le Pouvoir. De Nietzsche Ă  la Mondialisation ; Le XXIe siĂšcle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,
). Il a Ă©tĂ© Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires