C’est reparti pour un tour ! Le ministre de l’IntĂ©rieur allemand affirme que la menace sĂ©curitaire liĂ©e Ă  l’extrĂȘme droite est « trĂšs Ă©levĂ©e » et que cette derniĂšre constitue « le principal danger » pour la dĂ©mocratie allemande. On est Ă  deux doigts du retour d’Adolf Hitler !

D’abord de quoi s’agit-il ? Tout simplement d’un individu isolĂ© qui a butĂ© neufs personnes dans deux bars Ă  chicha – vraisemblablement des immigrĂ©s car dans ces lieux on y fume le narguilĂ© – Ă  Hanau, une ville de 95 000 habitants proche de Francfort. Le tueur en question a Ă©tĂ© retrouvĂ© mort chez lui au cĂŽtĂ© de sa mĂšre Ă©galement dĂ©cĂ©dĂ©. D’une personne Ă  un complot d’extrĂȘme droite, le pas est franchi par les mĂ©dias teutons. Angela Merkel monte au crĂ©neau Ă  son tour alors qu’elle est la grande responsable de la violence qui sĂ©vit au sein de la sociĂ©tĂ© allemande avec sa politique laxiste en matiĂšre d’immigration et la venue d’un million d’immigrĂ©s sans jamais avoir consultĂ© le peuple allemand. C’est proprement de l’assassinat Ă©conomique et politique doublĂ© d’un colonialisme lĂ©gal mais inversĂ©.

Il ne se passe pas un seul jour en Allemagne – mais c’est aussi vrai aux quatre coins de l’Europe -,  oĂč des immigrĂ©s, tous extra-europĂ©ens, ne commettent crimes, viols, agression diverses et variĂ©es. En rĂ©ponse, on constate le silence gĂȘnĂ© de nos politiques tous morts de trouille. Ils crient au loup mais n’agissent pas !

Donc, partout s’élĂšve la rĂ©volte des EuropĂ©ens qui en ont ras-le-bol de voir leurs gouvernants baisser leur froc devant les immigrĂ©s en gĂ©nĂ©ral et les musulmans en particulier. De ces musulmans qui privilĂ©gient le Coran  aux lois de la RĂ©publique. Angela Merkel est largement responsable de la montĂ©e des partis nationalistes et identitaires, notamment l’AfD. Si le nationalisme c’est la guerre, alors il n’est jamais que la consĂ©quence logique des erreurs, du laxisme moral et des faiblesses de la RĂ©publique. Nos libĂ©raux-libertaires confondent le monde tel qu’il est avec celui des bisounours dont ils rĂȘvent.

La rĂ©alitĂ©, c’est la guerre larvĂ©e qui mine nos banlieues autour des trafics de drogue et des prĂȘches salafistes. C’est l’extension des zones de non droit qui Ă©chappent aux lois de la RĂ©publique. De la SuĂšde Ă  l’Espagne, de l’Europe centrale Ă  la GrĂšce, c’est partout le mĂȘme vent de rĂ©volte, car les mĂȘmes causes produisent les mĂȘmes effets.  Nous n’en sommes qu’aux prĂ©mices de changements politique radicaux. Les baltringues mĂ©diatiques qui enfilent les perlent Ă  longueur de journĂ©e n’auront bientĂŽt plus que leurs yeux pour pleurer, car l’heure viendra de rĂ©gler la facture de leur veulerie.

Article paru sur le site SynthĂšse nationale.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Patrick Parment

Journaliste professionnel, directeur du « Journal du Chaos ». Animateur de l'Ă©mission « Artisans de France » sur TVLibertĂ©s avec Pierre Chabot. A collaborĂ© Ă  « L'islamisation de la France. Fantasme ou rĂ©alitĂ© ? » (Éditions de L'Æncre, 2015). Il vient de publier un « Guide sulfureux du Paris “rĂ©ac & facho” » (Éditions SynthĂšse nationale).

Articles similaires