Il n’y a pas lieu de dĂ©sespĂ©rer de l’avenir politique. Tout se jouera encore dans les semaines qui viennent avec les Ă©lections lĂ©gislatives. Que le Front National et ses (quelques) nouveaux alliĂ©s parviennent Ă  former un groupe parlementaire (15 dĂ©putĂ©s) et l’amertume de millions dâ€˜Ă©lecteurs du dimanche soir 7 mai, disparaĂźtra.

Certains diront que Marine Le Pen a fait une mauvaise campagne prĂ©sidentielle
 forcĂ©ment ! Mais n’est-ce pas plutĂŽt Emmanuel Macron qui a su intelligemment se positionner « ni de droite, ni de gauche », captant ainsi Ă  son profit cet Ă©lectorat qui ne se reconnaissait plus ni dans le Parti socialiste, ni dans Les RĂ©publicains et aurait pu voter pour elle ?

Et Jean-Luc MĂ©lenchon, par sa soudaine appropriation du mot « France » accolĂ© Ă  celui d’« insoumission », ne l’a-t-il pas privĂ© de nombreux votes patriotiques, tout autant que protestataires ?

Il y a des rĂ©veils Ă©lectoraux plus difficiles que d’autres ; ceux d’une dĂ©faite Ă©lectorale inattendue, impossible, incroyable, comme celle d’un François Fillon au Premier tour de l’élection prĂ©sidentielle par exemple
 Mais celle de Marine Le Pen au second tour n’était-elle pas, tout de mĂȘme ! attendue, Ă©vidente, annoncĂ©e car
 logique ?

Logique dans le contexte politique et mĂ©diatique actuel qui a beau avoir Ă©tĂ© particuliĂšrement chahutĂ© dans cette campagne, n’en reste pas moins bastion du politiquement correct, mĂȘme si de plus en plus battu en brĂšche.

 

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Ses chroniques politiques sont publiĂ©es chaque annĂ©e en recueil sous le titre : « Chroniques barbares ».

Articles similaires