Les électeurs néerlandais ont été appelés ce mercredi 20 mars 2019 à élire leurs représentants au sein des conseils provinciaux.

Forum voor Democratie

Deux partis patriotiques se sont prĂ©sentĂ©s aux suffrages des Ă©lecteurs : le PVV de Geert Wilders, aux positions Ă©conomiques et sociales plutĂŽt centristes et trĂšs impliquĂ© dans la lutte contre l’islamisation du pays, et le Forum voor Democratie (Forum pour la DĂ©mocratie) de Thierry Baudet, souverainiste, orientĂ© Ă  droite d’un point de vue Ă©conomique et social et dont le cƓur du programme est la lutte contre la particratie.

Le Forum voor Democratie est un nouveau-nĂ©. FondĂ© en 2015 en tant que laboratoire d’idĂ©es, il est devenu en 2016 un parti politique et est entrĂ© Ă  la Chambre des dĂ©putĂ©s, en y obtenant deux Ă©lus sur 150, lors du scrutin lĂ©gislatif de mars 2017.

Les deux dĂ©putĂ©s nationaux du parti sont son fondateur et dirigeant, l’écrivain Thierry Baudet (1) – nĂ© en 1983 –, et l’avocat, connu en tant que tel ainsi que pour certaines de ses dĂ©clarations qui lui ont amenĂ© des ennuis, Theo Hiddema – nĂ© en 1944.

Le Forum voor Democratie arrive en premiÚre position dans 3 provinces sur 12 : Hollande du Sud, Hollande du Nord et Flevoland.

Ce parti, qui s’est prĂ©sentĂ© pour la premiĂšre fois Ă  un scrutin provincial, obtient, au total, 86 siĂšges de conseiller provincial sur 570. Le PVV dispose dĂ©sormais de 41 conseillers provinciaux, soit une perte de 25 siĂšges par rapport Ă  2015.

Au sein de son discours d’aprĂšs scrutin, Thierry Baudet a dĂ©clarĂ© que la victoire de son parti arrive juste Ă  temps afin de sauver la plus grande et belle civilisation que le monde a connue et Ă  laquelle les Pays-Bas prennent part, avant d’ajouter que ceux chargĂ©s de la protĂ©ger l’ont dĂ©truite : l’UniversitĂ©, les journalistes, les artistes subsidiĂ©s et, avant tout, les dirigeants.

Il a ensuite affirmé que les électeurs ont aussi apporté leurs voix afin de récupérer le pays et de mettre fin à la capitulation culturelle, économique et politique.

Les écologistes figurent également parmi les vainqueurs de ces élections alors que le parti libéral de droite VVD du Premier ministre Mark Rutte recule légÚrement.

Le 27 mai, les membres des collĂšges provinciaux, ainsi que ceux des collĂšges Ă©lectoraux pour le SĂ©nat dans les Antilles nĂ©erlandaises (Bonaire, Saint-Eustache, Saba) – choisis aussi ce 20 mars 2019 – Ă©liront le SĂ©nat.

Le Forum voor Democratie sera le premier parti avec 13 siÚges sur 75, suivi du VVD du Premier ministre qui obtiendra 12 siÚges. Le PVV de Geert Wilders décrochera 5 siÚges.

Les quatre partis qui prennent part au gouvernement national – les libĂ©raux de droite du VVD, les dĂ©mocrates-chrĂ©tiens du CDA, les libĂ©raux de gauche de D66 et les sociaux-chrĂ©tiens protestants de ChristenUnie – ne disposeront alors plus ensemble d’une majoritĂ© et devront tenter de convaincre des Ă©lus d’autres partis d’appuyer leurs votes.

Note

(1) voir l’entretien qu’il a accordĂ© Ă  EuroLibertĂ©s ; cliquez ici.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Lionel Baland

Écrivain et journaliste belge francophone (http://lionelbaland.hautetfort.com). Il parle le nĂ©erlandais (flamand), l’allemand et l’anglais. Il a travaillĂ© dans les parties francophone, nĂ©erlandophone et germanophone de la Belgique ainsi qu’aux Pays-Bas et a vĂ©cu en Allemagne. Il est l’auteur de trois livres : LĂ©on Degrelle et la presse rexiste, Éditions DĂ©terna, Paris, 2009 ; Jörg Haider, le phĂ©nix. Histoire de la famille politique libĂ©rale et nationale en Autriche, Éditions des Cimes, Paris, 2012 et Xavier de Grunne. De Rex Ă  la RĂ©sistance, Godefroy de Bouillon, Paris, 2017.

Articles similaires