Étonnant Laurent Ruquier ! InterrogĂ© par le Journal du dimanche sur la derniĂšre polĂ©mique (en date) de son Ă©mission « On n’est pas couchĂ© », les propos qu’il tient ne seraient nullement reniĂ©s par les journalistes et animateurs de la presse de rĂ©information (c’est nous !).

Laurent Ruquier

Laurent Ruquier

Christine Angot ayant dĂ©clarĂ© que « (ce n’est) pas vrai que les souffrances infligĂ©es aux peuples sont les mĂȘmes (
) Le but avec les Juifs pendant la guerre, cela a bien Ă©tĂ© de les exterminer, c’est-Ă -dire de les tuer, et ça introduit une diffĂ©rence fondamentale [
] avec l’esclavage des noirs [
] oĂč c’était exactement le contraire. L’idĂ©e, c’était [
] qu’ils soient en bonne santĂ© pour pouvoir les vendre. »

Évidemment, considĂ©rer la traite nĂ©griĂšre sous l’angle du simple bon sens, aussi cynique soit-il, lui a aussitĂŽt attirĂ© les foudres de nombres de ses confrĂšres bien-pensant. Ce qui dĂ©chaĂźne Ruquier : « Nous vivons sous la dictature de Twitter »  « et de MarlĂšne Schiappa », Ă  qui il reproche d’utiliser les rĂ©seaux sociaux pour faire pression sur les chaĂźnes ; rien que ça !

Et l’animateur d’en rajouter une louche : « Nous sommes en permanence la proie des lobbies, des associations, de corporatismes catĂ©goriels, du communautarisme
 Or, ce qui est grave, c’est que des journalistes eux-mĂȘmes s’y mettent ! (
) Twitter a rendu folle une profession Ă  la dĂ©rive, qui se tire une balle dans le pied. Viendra un jour oĂč les journalistes, s’ils ne se ressaisissent pas, ne pourront plus rien dire Ă  force de taper sur des confrĂšres qui sortent du lot et vont Ă  contre-courant de la bien-pensance ou de la pensĂ©e unique. »

Fustiger ainsi la bien-pensance et la pensĂ©e unique, bravo monsieur Ruquier, mais tout de mĂȘme ! quelques esprits chagrins pourraient vous reprocher de n’attaquer celles-ci qu’un peu tardivement, soit quand vous ĂȘtes Ă  votre tour leur victime


Il n’est jamais trop tard pour bien faire


EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Derniers livres publiĂ©s : "Le dĂ©fi" (avec Marie-Simone Poublon) aux Ă©ditions Dualpha et "Le dictionnaire sulfureux" aux Ă©ditions SynthĂšse nationale.

Articles similaires