La SuĂšde a longtemps fait rĂȘver le reste des Occidentaux. PremiĂšrement Ă  cause des belles blondes suĂ©doises,(1) archĂ©type de la beautĂ© nordique. On pourrait Ă©galement Ă©voquer le paradis de la social-dĂ©mocratie, le pacifisme de la sociĂ©tĂ© suĂ©doise, sa tolĂ©rance hĂ©ritĂ©e du temps des Vikings.(2)

Les plus cultes vous diront que la SuĂšde fĂ»t une grande puissance au XVIIe siĂšcle, dominant toute la Scandinavie et les pays baltes. Les passionnĂ©s vous parleront des Vikings suĂ©dois, les VarĂšgues, qui ont donnĂ© naissance au royaume de Rus, future Russie. Fini tout cela ! OubliĂ©e la SuĂšde nordique ! OubliĂ©e la SuĂšde europĂ©enne ! Il faut faire place Ă  la nouvelle SuĂšde, multiculturelle, multi-ethnique, multi-religieuse


Les VarĂšgues.

Les VarĂšgues.

Cela fait assez longtemps que je m’intĂ©resse Ă  la sociĂ©tĂ© suĂ©doise pour ne pas avoir Ă©tĂ© surpris quand j’ai lu que l’une des propositions prĂ©sentĂ©es par le Conseil de l’éducation de SuĂšde serait de renoncer Ă  l’enseignement de l’Histoire au collĂšge, de la prĂ©histoire Ă  1700.(3)

Exit l’AntiquitĂ© GrĂ©co-Romaine, donc la dĂ©mocratie, la science et la philosophie grecques, tout comme le droit romain ; exit le temps des CathĂ©drales, de la paix de Dieu, le dĂ©but des universitĂ©s ; exit l’ùre de la grande puissance suĂ©doise du XVIIe siĂšcle.

À la place, les Ă©lĂšves vont apprendre une vision postmoderne de la sociĂ©tĂ©. Études de genres, le colonialisme, l’esclavagisme (celui pratiquĂ© par les EuropĂ©ens), le climat, l’immigration moderne, la IIe Guerre Mondiale, la Shoah, etc.

Bien sĂ»r, je le rĂ©pĂšte, c’est seulement une des propositions, elle ne sera peut-ĂȘtre pas retenue, mais quand bien mĂȘme, cela en dit long sur la mentalitĂ© des Ă©lites du grand royaume nordique.

Car derniĂšrement la SuĂšde efface peu Ă  peu son Histoire, et enseigne une autre Histoire, celle oĂč les Occidentaux sont les grands mĂ©chants, oĂč ils ont opprimĂ© toute la Terre et maintenant doivent expier leurs pĂ©chĂ©s en acceptant toute la misĂšre du monde. Il est complĂštement logique de ne pas enseigner les pĂ©riodes de grandeur de l’Occident, cela pourrait rendre les Ă©lĂšves suĂ©dois de souche fiers de leur appartenance nationale, de leur culture, de leur Civilisation et leur insuffler un peu de patriotisme, ce vilain gros mot.

À l’époque de l’URSS, le sanguinaire Joseph Staline avait trouvĂ© une bonne parade pour Ă©craser toute volontĂ© de se rĂ©volter chez les peuples « rĂ©tifs » au paradis (enfer) communiste : les dĂ©portations de masse. Un peuple qui a Ă©tĂ© dĂ©portĂ© perd toute attache avec sa terre, et en perdant cette attache avec la terre de ses ancĂȘtres, il n’a plus envie de se rĂ©volter pour son indĂ©pendance. Ces peuples sans attaches territoriales deviennent facilement plus mallĂ©ables aux caprices des despotes.

À part les mercenaires ou les romantiques en manque d’aventure, la plupart des hommes ne vont pas prendre les armes pour dĂ©fendre une terre (ou une cause) qui n’est pas la leur. Des Ukrainiens pouvaient se rĂ©volter pour protĂ©ger leur Ukraine natale, mais une fois dĂ©portĂ©s vers les steppes de SibĂ©rie et les dĂ©serts du Kazakhstan, ils en perdaient toute envie.

Le pouvoir suĂ©dois ne peut pas dĂ©porter son peuple, encore moins le massacrer par millions Ă  la maniĂšre d’un Staline ou d’un Mao. La dĂ©portation ne pouvant ĂȘtre physique, il y a une « dĂ©portation mentale », oserai-je dire, dont l’objectif est le mĂȘme, retirer toute volontĂ© au peuple autochtone de se rĂ©volter. Si physiquement les SuĂ©dois vivent toujours sur la terre de leurs ancĂȘtres, mentalement ils n’y vivent plus. Ils ont peut-ĂȘtre oubliĂ© pour la plupart d’oĂč ils viennent, logiquement ils ne savent pas qui ils sont. L’effet recherchĂ© est le mĂȘme, aucun sentiment d’attachement territorial et culturel et par suite aucune volontĂ© de se rĂ©volter contre une situation sociale injuste. Pourquoi un SuĂ©dois voudrait-il dĂ©fendre son pays si celui-ci appartient Ă  tout le monde ?

Pourtant, Ă  y regarder de plus prĂšs, les SuĂ©dois auraient plein de raisons de se rĂ©volter. La criminalitĂ©, que ce soit les attaques Ă  la bombe entre gangs, les crimes d’honneur, les viols, les vols Ă  la tire, ont explosĂ©, et malgrĂ© le chaleureux accueil des immigrĂ©s, les SuĂ©dois ont dĂ©jĂ  subi des attentats islamistes.(4)

VoilĂ  oĂč ils en sont. Les Ă©lites suĂ©doises ont finalement rĂ©ussi lĂ  oĂč Staline avait Ă©chouĂ©. Car en 1991 les peuples de l’URSS (baltes, ukrainiens, biĂ©lorusses) se sont rĂ©veillĂ©s, rĂ©voltĂ©s et libĂ©rĂ©s. Et certains sont mĂȘme revenus sur la terre de leurs ancĂȘtres. Les SuĂ©dois sont en dormition. Cette nouvelle volontĂ© d’effacer l’Histoire vise Ă  en finir dĂ©finitivement avec la SuĂšde Ă©ternelle. Plus d’histoire, plus d’attache, plus de volontĂ© de dĂ©fendre sa patrie en cas de grave situation sociale. Juste au moment oĂč l’effondrement de la SuĂšde demande des patriotes d’un courage exceptionnel. Dans 20 ans et plus, la SuĂšde s’appellera-t-elle encore la « SuĂšde » ?

Notes

(1) Tant pis si les statistiques démentent le mythe des blondes
 en majorité les Suédoises sont brunes.

(2) Selon Régis Boyer, spécialiste de la culture Viking, la société (et la religion) Vikings étaient non seulement tolérantes mais la société ignorait la violence gratuite et la torture. Voir le livre Les Vikings, Histoire, Mythes, Dictionnaire.

(3) Sources : (27/09/2019), Sweden could drop ancient history from school curriculum in favor of gender roles & postmodernism, RT, https://www.rt.com/news/469785-swedish-schools-drop-history-postmodernism/

(27/09/2019) Outrage Over Sweden’s ‘Absurd’ Plan to Delete Ancient History From School Curriculum, Sputnik News, https://sputniknews.com/society/201909271076901615-outrage-over-swedens-absurd-plan-to-delete-ancient-history-from-school-curriculum/

(4) Il y a un trĂšs bon documentaire sur la descente aux enfers de la SuĂšde, rĂ©alisĂ© par Russia Today, on peut le voir gratuitement sur youtube: Testing Tolerance: Swedes are saying ‘enough’, to immigrants, no-go zones, sharia law & gang rapes, lien: https://www.youtube.com/watch?v=dU8SoW_dTRo

Un autre documentaire, plus court celui-là, réalisé par PragerU, une organisation conservatrice américaine qui réalise des vidéos sur différents sujets de société : https://www.youtube.com/watch?v=QCE_vEdA9WU

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99