1er juillet 776 av. J.-C. : Naissance des Jeux Olympiques. Leur nom vient de ce qu’ils ont lieu Ă  Olympie, sanctuaire consacrĂ© Ă  Zeus, le roi des dieux.

1er juillet 23 av. J.-C. : Auguste reçoit la puissance tribunitienne à vie. Acte de naissance de facto de l’Empire romain.

Hugues Capet.

Hugues Capet.

1er juillet 987 : Hugues Capet Ă©lu roi des Francs. Le 1er juillet 987, Ă  Noyon, les grands seigneurs de Francia occidentale offrent la couronne royale au comte de Paris Hugues Capet. Il est sacrĂ© deux jours plus tard dans la cathĂ©drale de Reims par l’évĂȘque de Reims, AdalbĂ©ron, et devient roi sous le nom d’Hugues 1er. Naissance de la dynastie capĂ©tienne.
1er juillet 1097 : La bataille de Dorylée

AprĂšs la prise de NicĂ©e, sur la rive asiatique du Bosphore, les combattants de la premiĂšre croisade, conduits par Godefroy de Bouillon, TancrĂšde de Hauteville et BohĂ©mond de Tarente, se dirigent vers DorylĂ©e oĂč les attend le sultan de Roum. Ce dernier, qui a exterminĂ© sans trop de mal la croisade populaire Ă  Civitot l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, espĂšre rĂ©cidiver son exploit.

Le 1er juillet 1097, il tend une embuscade Ă  l’avant-garde des croisĂ©s en zone montagneuse. Dans un premier temps, BohĂ©mond de Tarente et ses chevaliers sont submergĂ©s. Ils forment un cercle en attendant des renforts. L’arrivĂ©e de Godefroy de Bouillon renverse la situation. Le sultan se retranche sur des hauteurs censĂ©es ĂȘtre imprenables. Mais les croisĂ©s attaquent sa position par quatre cĂŽtĂ©s en mĂȘme temps. Les Turcs sont dĂ©faits.

1er juillet 1690 : Le maréchal de Luxembourg remporte la premiÚre bataille de Fleurus

Le 1er juillet 1690, au plus fort de la guerre de la Ligue d’Augsbourg, le marĂ©chal de Luxembourg remporte Ă  Fleurus, prĂšs de Charleroi (Belgique actuelle), une magnifique victoire sur les EuropĂ©ens alliĂ©s contre Louis XIV.

1er juillet 1751 : Naissance de l’EncyclopĂ©die

Le 1er juillet 1751 paraĂźt le premier volume de l’EncyclopĂ©die, prĂ©cĂ©dĂ© du Discours prĂ©liminaire de d’Alembert. C’est le dĂ©but d’une aventure Ă©ditoriale sans prĂ©cĂ©dent qui va bousculer les idĂ©es reçues en France et dans toute l’Europe. Beaucoup de penseurs et philosophes vont y ĂȘtre mĂȘlĂ©s : Diderot, Voltaire, Rousseau, HelvĂ©tius
 La marquise de Pompadour et le directeur de la Librairie Malesherbes lui apportent leur soutien.

1er juillet 1901 : La loi sur les associations

Le 1er juillet 1901, le prĂ©sident du Conseil Pierre Waldeck-Rousseau a fait voter une loi sur les associations encore bien connue de tous les crĂ©ateurs d’associations sans but lucratif. Cette loi Ă©tablit la libertĂ© d’association mais son article 13 fait une exception pour les congrĂ©gations religieuses en soumettant leur crĂ©ation Ă  une autorisation prĂ©alable. InterprĂ©tĂ©e de façon restrictive par le Conseil d’État dĂšs l’annĂ©e suivante, elle va porter Ă  son paroxysme le conflit entre l’Église et la RĂ©publique.

1er juillet 1968 : Traité de non-prolifération nucléaire

Le premier traitĂ© de non-prolifĂ©ration nuclĂ©aire (TNT) est signĂ© le 1er juillet 1968. Par ce texte approuvĂ© par quarante nations, les cinq puissances officiellement dĂ©tentrices de l’arme nuclĂ©aire s’engagent Ă  ne pas diffuser la technologie Ă  d’autres États. Ces puissances sont les États-Unis, l’URSS (aujourd’hui la Russie), la Chine populaire, le Royaume-Uni et la France.

IsraĂ«l, le Pakistan et l’Union indienne se sont abstenus de le signer pour se mĂ©nager la possibilitĂ© lĂ©gale de dĂ©velopper leur propre armement nuclĂ©aire, ce qu’ils ne se sont pas privĂ©s de faire ! La CorĂ©e du nord s’est retirĂ©e du TNP le 10 juillet 2003 pour elle aussi dĂ©velopper son propre armement nuclĂ©aire.

Naissances

Gottfried Wilhelm von Leibniz

1er juillet 1646 à Leipzig (Allemagne)

George Sand

1er juillet 1804 à Paris

DĂ©cĂšs

Louis-Ferdinand CĂ©line

27 mai 1894 Ă  Courbevoie – 1er juillet 1961 Ă  Meudon

Louis-Ferdinand CĂ©line, de son vrai nom Destouches, est l’un des plus grands auteurs français du XXe siĂšcle (Voyage au bout de la nuit, Mort Ă  crĂ©dit).

Curieusement, aucun de ces Ă©vĂšnements n’est commĂ©morĂ© ce 1er juillet, parmi les dates majeures dignes de notre mĂ©moire. D’autres prioritĂ©s idĂ©ologiques ou sportives essentielles en occultent probablement la portĂ©e.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.