Édouard Philippe vient d’effectuer une visite au Vietnam dans le cadre d’une « rĂ©conciliation entre la France et le Vietnam ». À cette occasion, M. Philippe a dĂ©dicacĂ© le livre d’or consacrĂ© Ă  Ho Chi Minh avec des propos louant ce « grand artisan du Vietnam ».

Ho Chi Minh, qui organisa la guerre au Vietnam contre la France, les attentats terroristes meurtriers contre de nombreux civils, est responsable de la mort de dizaines de milliers de Français, militaires et civils. Responsable aussi de la torture et de la mort de plus de 20 000 prisonniers français sur les 35 000 entassĂ©s dans ses geĂŽles ignobles. VoilĂ  donc Ă  qui Édouard Philippe rend un hommage laudatif. Combien de parachutistes, lĂ©gionnaires, troupes françaises et auxiliaires vietnamiens sont tombĂ©s « pour la France », pour ĂȘtre « reniĂ©s par la France » soixante ans plus tard.

Des hommes du 1er bataillon, en Indochine.

Des hommes du 1er bataillon, en Indochine.

ReniĂ©s et mĂ©prisĂ©s car ce sont des « mauvais » morts ceux qui sont tombĂ©s, sacrifiĂ©s, sur la RC4, Ă  Dong KhĂȘ, Ă  Cao Bang, dans les calcaires de Coc Xa ou Ă  Dien Bien Phu. Des morts d’une guerre coloniale honnie par les valeurs nouvelles de la bien-pensance.

Mais l’Indochine française comprenait aussi le Laos et le Cambodge. M. Philippe devrait donc aussi passer par le Cambodge pour saluer la mĂ©moire du regrettĂ© Pol Pot responsable de la mort de la moitiĂ© de la population du Cambodge, vingt ans aprĂšs le dĂ©part de la France. Toutefois une tournĂ©e des anciens dictateurs terroristes en Asie du Sud-est n’est sĂ»rement pas inenvisageable pour M. Philippe.

Mais ce n’est pas tout. M. Philippe s’est rendu ensuite sur les monuments aux morts vietnamien et français. Les autoritĂ©s vietnamiennes ont refusĂ© de l’accompagner sur le monument aux morts français, ne le rejoignant que sur celui des valeureux vietminh. Quel camouflet qui montre comment le Vietnam comprend la « rĂ©conciliation » prĂŽnĂ©e par notre naĂŻf Édouard Philippe !

Cette sĂ©quence internationale calamiteuse est pourtant conforme Ă  l’idĂ©ologie du gouvernement français et de son Ă©ternelle repentance qui va jusqu’à mĂ©priser ses propres soldats et ressortissants tombĂ©s sur l’ordre de l’État français.

Imposture tragique.

En mĂȘme temps, Emmanuel Macron entame une tournĂ©e triomphale de 17 dates en France pour commĂ©morer le centenaire de la fin de la guerre de 1914-1918, dans ce qu’il appelle une « itinĂ©rance mĂ©morielle ».

Une autre aprĂšs celle de son Premier ministre au Vietnam probablement. Mais ici, c’est un autre sens politique qui s’impose. Il ne s’agit plus de « repentance » et de pardon, mais de passer des messages au niveau europĂ©en.

La boucherie inutile d’une guerre inutile a concernĂ© essentiellement la France et l’Allemagne avec prĂšs de 4 millions de morts Ă  elles deux. L’union de la France et de l’Allemagne pour construire une Europe « unie » constitue un premier message.

Le second voudra dĂ©montrer que l’Union europĂ©enne « c’est la paix » depuis 70 ans. Le troisiĂšme, encore plus politiquement intĂ©ressĂ©, constitue un jalon pour les futures Ă©lections europĂ©ennes, tendant Ă  dĂ©montrer le rĂŽle de leadership de M. Macron du camp des « progressistes et de la paix » contre le camp des « populistes » violents et germes de la dĂ©sunion et de la dislocation de l’Europe telle qu’il la voit. Le message Ă©culĂ© « le nationalisme c’est la guerre » ressort de la naphtaline.

Quand M. Philippe insulte la mĂ©moire des 60 000 Français morts en Indochine, M. Macron s’épanche sur celle des morts franco-allemands dans un objectif politique immĂ©diat. M. Macron avait dĂ©jĂ  utilisĂ© le « devoir de mĂ©moire » entre les deux tours de l’élection prĂ©sidentielle par des dĂ©clarations et des dĂ©placements, notamment Ă  Oradour-Sur-Glane, tendant dĂ©jĂ  Ă  stigmatiser son adversaire politique, Marine Le Pen. M. Macron se sert des morts des deux guerres pour servir sa politique dangereuse de stigmatisation de ses adversaires et de fracture en Europe.

Postures tragiques.

Mais Ă  travers les deux dĂ©placements des deux tĂȘtes de l’exĂ©cutif, c’est tout un Ă©tat d’esprit, une idĂ©ologie, et une rĂ©alitĂ© profonde de ce qu’ils pensent, qui devraient faire rĂ©flĂ©chir les 66 % de Français qui ont votĂ© pour M. Macron en s’esbaudissant, et qui se prĂ©parent Ă  voter en mai 2019 avec peut-ĂȘtre une autre idĂ©e de l’Europe et des valeurs.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse", "La dĂ©mocratie interdite" et "Histoire et formation de la pensĂ©e politique".

Articles similaires