Issu d’une famille de noblesse espagnole, nĂ© Ă  Grenade, Andres, Maria Guzman (1752-1794) est admis Ă  l’École militaire de SorĂšze, puis naturalisĂ© en 1781.

Il commence Ă  faire parler de lui, en 1793, Ă  la section parisienne des Piques et aux « Cordeliers », oĂč il est un « ultra », frĂ©quentant les deux rivaux Marat et Jacques HĂ©bert, mais aussi l’espion autrichien Proli.

Comme de nombreux « ultra-rĂ©volutionnaires », il est en relations d’affaires avec le baron de Batz et frĂ©quente divers tripots, exerçant la noble activitĂ© de rabatteur de pigeons Ă  plumer, notamment dans celui de la Sainte-Amaranthe (Jeanne Desmier d’Archiac de Saint-Simon, prostituĂ©e de haut vol, agente royaliste et des services de renseignements britanniques et autrichiens
 Ses imprudentes activitĂ©s entraĂźneront non seulement son exĂ©cution, mais aussi celles de sa fille Émilie, ĂągĂ©e de 19 ans, et de son fils, Louis, 16 ans : tous seront guillotinĂ©s le 17 juin 1794).

Membre du ComitĂ© de l’archevĂȘchĂ© au printemps de 1793, c’est lui qui fait sonner le tocsin de diverses Ă©glises du centre de la capitale, le 31 mai, pour rameuter les sectionnaires anti-girondins
 Il y gagne naturellement le surnom de « Don Tocsinos ».

DĂ©noncĂ© par Fabre « d’Églantine », le 14 octobre 1793, comme « agent de l’étranger » et corrompu, il est jugĂ© par le Tribunal RĂ©volutionnaire, du 2 au 4 avril 1794, et guillotinĂ© le 5, avec ses complices et les « Dantonistes », auxquels ils ont Ă©tĂ© amalgamĂ©s, pour accrĂ©diter l’idĂ©e d’une collusion entre les « citras » (ou « indulgents », ou « modĂ©rĂ©s »), les espions Ă©trangers et le comploteur royaliste de Batz, personnage fascinant qui survivra jusqu’en 1822, Ă©tant fort mal rĂ©compensĂ© de ses services par Louis XVIII, un monarque beaucoup moins intelligent qu’on ne l’a prĂ©tendu.

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spĂ©cialisĂ© en MĂ©de­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naĂŻf et vrai machiavel ; La tĂ©nĂ©breuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie mĂ©dicale et politique ; Dictionnaire de la RĂ©volution française,
) et d'essais (RĂ©flexions sur le Pouvoir. De Nietzsche Ă  la Mondialisation ; Le XXIe siĂšcle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,
). Il a Ă©tĂ© Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires