Selon Michael Weisman, porte-parole du commandement des forces spĂ©ciales amĂ©ricaines, les États-Unis ont transfĂ©rĂ© leurs unitĂ©s d’élite dans 21 pays europĂ©ens. De mars Ă  aoĂ»t 2017, les forces spĂ©ciales amĂ©ricaines ont ainsi participĂ© Ă  des exercices militaires en Finlande, en Lituanie, en Pologne, en Estonie, en GĂ©orgie et en Ukraine.

Moscou se raidit devant cette pression militaire, chaque bloc s’en rejetant la responsabilitĂ©. Le renforcement des troupes amĂ©ricaines en Pologne et la servilitĂ© de ce pays Ă  l’égard de l’US army et de ses moindres dĂ©sirs, sous couvert de l’OTAN, agace tout particuliĂšrement le ministĂšre russe de la DĂ©fense. Il en tire prĂ©texte pour considĂ©rer que le renforcement de celles-ci viole les accords entre la Russie et l’OTAN.

Selon le gĂ©nĂ©ral Igor Konachenkov, porte-parole du ministĂšre, la 3e brigade blindĂ©e des forces armĂ©es amĂ©ricaines en Pologne devait ĂȘtre remplacĂ©e par la 2e brigade blindĂ©e, mais les deux sont restĂ©es.

Pour les Russes, cette prĂ©sence renforcĂ©e viole les accords Russie-OTAN signĂ©s en 1997. Selon le gĂ©nĂ©ral, les États-Unis ont profitĂ© des exercices militaires conjoints entre Russie et BiĂ©lorussie appelĂ©s « Zapad-2017 » pour produire une psychose d’inquiĂ©tude en Europe et justifier le dĂ©ploiement de troupes supplĂ©mentaires : « Toute cette hystĂ©rie baltique et polonaise Ă  propos d’une menace russe posĂ©e par Zapad-2017 est un Ă©cran de fumĂ©e crĂ©Ă© par le Pentagone ».

De son cĂŽtĂ©, l’OTAN fait remarquer que ces manƓuvres conjointes entre Russie et BiĂ©lorussie sont les plus grands exercices militaires organisĂ©s depuis la Guerre froide.

Outre cette gesticulation militaire aux cĂŽtĂ©s de Minsk, le Kremlin renforce Ă©galement aux frontiĂšres orientales de l’empire ses alliances politico-militaires avec l’Iran afin de contrebalancer cette tenaille de l’OTAN sur ses marches europĂ©ennes.

Se dĂ©roulent ainsi des manƓuvres navales conjointes irano-russes en mer Caspienne, dont l’un des objectifs est de contrer le systĂšme AEGIS amĂ©ricain de dĂ©fense antimissiles et de tester les radars du type Douga qui fonctionnent au-delĂ  de la gamme centimĂ©trique et dĂ©tectent parfaitement les avions indĂ©tectables, F-22 ou F-35 amĂ©ricains. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’OTAN s’est bien gardĂ©e de dĂ©ployer ces fameux avions furtifs F-22 ou B-2 dans les pays baltes.

« La flotte iranienne pourra transmettre le message de paix et d’amitiĂ© de la RĂ©publique islamique, renforcer la coopĂ©ration maritime bilatĂ©rale et amĂ©liorer la sĂ©curitĂ© en mer Caspienne », a dit sans rire le contre-amiral Iranien Habibollah Sayyari.

En aidant le Hezbollah dans le conflit syrien, la Russie a profitĂ© d’une opportunitĂ© dont elle entend bien profiter et qui renforce la nouvelle donne politico-religieuse mondiale : axe amĂ©ricano-sunnite d’un cĂŽtĂ©, Russo-Chiites de l’autre. Reste Ă  savoir quel est celui du bien


Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Philippe Joutier

Inspecteur, puis Directeur dĂ©partemental au MinistĂšre de la Jeunesse et des Sports. Titulaire d’un DEST de biologie du Conservatoire National des Arts et MĂ©tiers, il est Ă©galement ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de la DĂ©fense Nationale et a fait partie d’un groupe ministĂ©riel de lutte contre les sectes
 Il est l'auteur du livre “Les Extrafrançais” (Ă©ditions Dualpha).

Articles similaires