par Gabriella Lima.

Les forces kurdes soutenues par Washington poursuivent une offensive infructueuse contre Daesh aux alentours de la ville syrienne de Hajin. Cela fait dĂ©jĂ  six mois que les États-Unis et leurs alliĂ©s simulent la lutte contre les terroristes dans cette rĂ©gion pour justifier leur prĂ©sence illĂ©gale en Syrie.

Suite Ă  l’assaut lancĂ© par Daesh dans la rĂ©gion al-Bahrat proche de l’Euphrate en province Deir Ezzor le 13 octobre, 130 familles syriennes du camp des rĂ©fugiĂ©s et huit miliciens des Forces dĂ©mocratiques syriennes (FDS) ont Ă©tĂ© kidnappĂ©s par les terroristes.

Les membres de Daech détiennent au moins 700 otages, y compris des combattants étrangers. Les djihadistes, qui désormais se sentent impunis, exécutent chaque jour leurs prisonniers.

Ils ont Ă©mis une mise en demeure aux Kurdes en rĂ©clamant la libĂ©ration de tous les terroristes dĂ©tenus, un passage sĂ©curisĂ© en Irak et la remise des territoires proches de l’Euphrate sous contrĂŽle de l’État Islamique.

Ceci est dĂ» aux nombreuses erreurs commises par les forces Ă©tasuniennes sur le territoire syrien. L’incident du 18 octobre Ă  Hajin est en une des preuves.

Deux chasseurs américains F-15 ont bombardé une formation kurde attaquant Daech et ont fait six morts et une quinzaine de blessés parmi les Kurdes.

Le manque de coordination de la part du commandement des Forces amĂ©ricaines et FDS a provoquĂ© non seulement une nouvelle offensive infructueuse des Kurdes, mais aussi une dĂ©sertion de masse du territoire qu’ils occupent. La rĂ©gion est donc de nouveau sous le contrĂŽle des djihadistes.

Ces faits rĂ©vĂ©lent une faillite politique de Washington en Syrie, ce qui est aussi le cas en Irak voisin oĂč les États-Unis ne rĂ©solvent pas les problĂšmes, mais en crĂ©ent de nouveaux dans toute la rĂ©gion.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99