Union européenne. Selon une première estimation de l’Office européen des statistiques Eurostat, la zone euro a enregistré sur les trois premiers mois de l’année un repli de 3,8 % de son PIB, du jamais vu dans la courte histoire de la monnaie unique, lancée en 1999. Le contraire eut été étonnant.

Phil Hogan.

Phil Hogan.

Dixit Phil Hogan, commissaire européen au Commerce : « Il doit y avoir un équilibre entre une Europe ouverte aux affaires et une Europe qui protège sa population et ses entreprises dans certains secteurs. Nous devons renforcer nos défenses pour que des pays ne profitent pas de la situation financière difficile de nos firmes. Nous allons regarder de plus près certains investissements étrangers ».

Allemagne. L’Allemagne a annoncé l’interdiction complète dans le pays des activités du puissant mouvement chiite libanais que réclamaient notamment et avec vigueur les États-Unis et Israël. Il s’agit en fait de la branche politique.

Celle-ci est accusée d’organiser des collectes de soutien, de recruter des sympathisants et d’organiser des manifestations appelant à la destruction d’Israël.

La cour constitutionnelle de Karlsruhe a rendu un arrêt d’une rare brutalité en mettant en cause le droit de la Banque centrale européenne de racheter de la dette publique des États, niant par lĂ  mĂȘme la primauté du droit européen sur le droit national. Les juges viennent d’éparpiller façon puzzle l’euro et l’Union européenne. Affaire à suivre.

Tous les commerces sont désormais autorisés à ouvrir, peu importe leur taille, s’ils respectent des mesures d’hygiène et limitent le nombre de visiteurs simultanés.

Angleterre. Elle est devenue le pays européen le plus touché par le coronavirus avec 31 313 morts, soit un chiffre plus élevé que celui de l’Italie. Et le deuxième derrière les États-Unis. Les autorités sanitaires pensent que le pic est atteint. On le leur souhaite.

Autriche. Le ministre autrichien de la Santé annonce que, trois semaines après la réouverture d’une grande majorité de commerces dans le pays, la situation sanitaire est très stable et qu’il n’y a pour le moment pas de deuxième vague.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Patrick Parment

Journaliste professionnel, directeur du « Journal du Chaos ». Animateur de l'Ă©mission « Artisans de France » sur TVLibertĂ©s avec Pierre Chabot. A collaborĂ© Ă  « L'islamisation de la France. Fantasme ou rĂ©alitĂ© ? » (Éditions de L'Æncre, 2015). Il vient de publier un « Guide sulfureux du Paris “rĂ©ac & facho” » (Éditions SynthĂšse nationale).

Articles similaires