Union européenne. La bagarre pour la succession de Jean-Claude Juncker, patron des commissaires européens, est grande ouverte, après la claque que la France, l’Allemagne et quelques autres ont infligée à la droite et à la gauche traditionnelles. Une liste de pressentis commence à circuler avec Michel Barnier, le tenace négociateur du Brexit, ou Margrethe Vestager, la commissaire danoise qui fait trembler les géants de l’Internet.

La partie serrée qui s’est engagĂ©e à Strasbourg le mercredi 7 fĂ©vrier ne porte pas sur les candidats, mais sur la règle du jeu : l’UE n’a pas de recette claire pour choisir son chef le plus influent et le plus exposé, le président de la Commission.

Pierre Moscovici, le commissaire chargé de l’Économie, a annoncé, sans bouder son plaisir, la révision à la hausse du taux de croissance de la zone euro, à 2,4 % en 2017 et à 2,3 % en 2018.

Margrethe Vestager, la commissaire danoise.

Margrethe Vestager, la commissaire danoise.

Allemagne. C’est pour le moins surprenant, mais l’Allemagne a décidé de verser des indemnités aux juifs originaires d’Algérie victimes de mesures antisémites de la part du gouvernement de Vichy.

Les juifs vivant en Algérie de 1940 à 1942 seront éligibles à une indemnité de 2 556,46 euros indique la ConfĂ©rence on Jewish Material Claims Against Germany, une entreprise composée de diffĂ©rentes associations juives dont le but est de réclamer des dommages et intérêts. Et principalement aux Allemands (voir à ce sujet le livre d’Anne Kling, Menteurs et affabulateurs de la Shoah, Ed. Mithra, 2013).

Le syndicat IG Metall qui revendique 3,9 millions de salariés a une fois de plus fait plier le patronat qui vient d’accepter une hausse des salaires de 4,3 % des métallos et surtout la possibilité, à partir de 2019, de travailler 28 heures par semaine pendant deux ans.

La chancelière allemande a payé le prix fort pour pouvoir se lancer dans un quatrième mandat : le SPD a non seulement pu conserver ses gros portefeuilles des Affaires étrangères et du Travail, mais Angela Merkel lui a également cédé celui des Finances.

La nouvelle alliance de gouvernement est résolument plus sociale, plus ambitieuse pour l’Europe, mais aussi plus restrictive sur la question des réfugiés. Ce projet de coalition est une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron et ses projets d’intégration européenne.

Angleterre. Les conseillers de Theresa May seraient en train d’examiner comment Londres pourrait signer, pour l’après Brexit, un accord d’union douanière avec Bruxelles
 tout en sortant de l’actuelle configuration.

Espagne. Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a appelé dimanche les indépendantistes catalans à désigner un candidat qui respecte la loi pour présider leur région en remplacement de Carles Puigdemont, Prévue pour le 30 janvier, la séance d’investiture du président par le Parlement catalan a été reportée sine die.

Italie. Luca Traini, un gĂ©omĂštre de 28 ans, a blessĂ© six Africains, cinq hommes et une femme, rencontrĂ©s au hasard de sa folle course en voiture Ă  bord de sa Fiat 147 dans les rues de Macerata, ville tranquille de 43 000 habitants en bordure de l’Adriatique, dans la rĂ©gion des Marches.

De jeunes militants de la Ligue ont brĂ»lĂ© en effigie la prĂ©sidente de la Chambre des dĂ©putĂ©s Laura Boldrini, ardente dĂ©fenseuse des droits de l’homme et originaire de Macerata, ou encore publient des photomontages d’elle, Ă©gorgĂ©e ou dĂ©capitĂ©e. Matteo Salvini, le leader de la Ligue (ex-Ligue du Nord) fait monter les enchĂšres Ă  un mois des Ă©lections gĂ©nĂ©rales.

Silvio Berlusconi, 81 ans, reprend du poil de la bĂȘte. Son parti, Forza Italia – alliĂ© Ă  la Ligue du Nord et aux nationalistes de Fratelli d’Italia – arrive en tĂȘte des sondages avec prĂšs de 35 % des voix aux Ă©lections lĂ©gislatives qui auront lieu dans un mois.

Candidat de la Ligue du Nord Ă  la prĂ©sidence de la Lombardie aux Ă©lections du 4 mars prochain, Attilio Fontana n’en finit plus de grimper dans les sondages depuis son « dĂ©rapage » sur Radio Padania, mi-janvier.

Il avait estimĂ© que « nous devons dĂ©cider si notre ethnie, notre race blanche, notre sociĂ©tĂ© doivent continuer Ă  exister ou doivent disparaĂźtre » ; il n’a pas Ă©tĂ© lĂąchĂ© par ses alliĂ©s (Forza Italia, centre droit et Fratelli d’Italia, nationalistes) malgrĂ© les cris d’orfraie de la gauche et des ligues de vertu.

GrĂšce. Grandes manifestations populaires. Une majoritĂ© de Grecs (75 %) refuse que sa voisine, l’Ancienne RĂ©publique yougoslave de MacĂ©doine (ARYM), s’approprie l’appellation « MacĂ©doine ». Cette rĂ©gion Ă©tant une rĂ©fĂ©rence au royaume d’Alexandre le Grand, donc consubstantielle de la GrĂšce.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99