Union europĂ©enne. L’ampleur de la victoire a surpris mĂȘme les adversaires de la pĂȘche Ă©lectrique : par 402 voix contre 232, le Parlement europĂ©en a votĂ© mardi 16 janvier l’interdiction totale de cette pratique dĂ©noncĂ©e par les dĂ©fenseurs de l’environnement. Le succĂšs paraĂźt d’autant plus Ă©clatant que la mobilisation n’avait que quelques semaines et qu’elle Ă©mane quasi exclusivement d’acteurs français.

Angleterre. Musulmans et juifs d’outre-Manche sont vent debout contre le Conseil du comtĂ© du Lancashire qui, par 41 voix contre 24 et 15 abstentions, a votĂ© en dĂ©cembre l’interdiction de servir toute viande issue de l’abattage rituel, donc halal ou casher, dans les Ă©coles publiques.

Allemagne. Une enquĂȘte rĂ©alisĂ©e en Basse-Saxe (capitale Hanovre), rĂ©vĂšle que 8 % des Ă©tudiants musulmans soutiennent l’État islamique et trouvent sympathiques les attentats terroristes. Mais 30 % d’entre eux sont prĂȘts Ă  risquer leur peau pour dĂ©fendre l’islam.

Berlin a convoqué Ali Majedi, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran, pour lui demander d’arrêter les activités d’espionnage conduites sur le sol allemand contre des organisations juives et israéliennes. Au risque de contrarier les relations entre les deux pays.

Espagne. L’indĂ©pendantiste Roger Torrent, dĂ©putĂ© et porte-parole de la Gauche rĂ©publicaine de Catalogne, a Ă©tĂ© Ă©lu prĂ©sident du Parlement de Catalogne lors de la premiĂšre sĂ©ance parlementaire depuis les Ă©lections rĂ©gionales. Roger Torrent a Ă©tĂ© dĂ©signĂ© par 65 voix contre 56, Ă  l’issue d’un scrutin qui s’est tenu sans Carles Puigdemont, rĂ©fugiĂ© Ă  Bruxelles.

Il revient maintenant Ă  Roger Torrent de discuter avec les diffĂ©rents groupes politiques pour proposer un candidat au poste de prĂ©sident de la Catalogne. Et ce lors d’une sĂ©ance appelĂ©e dĂ©bat d’investiture qui doit se tenir le 31 janvier.

Italie. Attilio Fontana, candidat Ligue du Nord pressenti au poste de gouverneur de Lombardie a balancĂ© sur les ondes radio : « Si nous acceptons tous les migrants, nous ne serons plus nous [
] Nous devons dĂ©cider si notre ethnie, notre sociĂ©tĂ©, notre race blanche doit continuer Ă  exister ou si elle doit ĂȘtre anĂ©antie. Ce n’est pas une question d’ĂȘtre raciste ou xĂ©nophobe. »

Pologne. Le parti au pouvoir, Droit et Justice, a de grandes chances d’obtenir l’interdiction quasi-totale de l’avortement. Jusqu’alors un compromis existait qui satisfaisait, bon an mal, toutes les parties et autorisait l’avortement dans trois cas : la mise en danger de la mĂšre, en cas de viol ou si le fƓtus Ă©tait atteint d’une malformation. Mais pour le clan catho, c’est toujours trop et ce malgrĂ© nombre d’avortements pratiquĂ©s dans la clandestinitĂ©. Ce que nul n’ignore.

Russie. SergueĂŻ Lavrov, ministre des Affaires Ă©trangĂšres, a passĂ© la moitiĂ© de sa confĂ©rence de presse annuelle Ă  dĂ©noncer l’influence des États-Unis, l’accusant d’ĂȘtre Ă  la source de la quasi-totalitĂ© des maux de la planĂšte, ce qui est loin d’ĂȘtre faux. « L’administration Trump est devenue encore plus intransigeante que celle d’Obama », a constatĂ© M. Lavrov.

« Malheureusement, nos collĂšgues amĂ©ricains et leurs alliĂ©s continuent de vouloir imposer leurs vues en se basant exclusivement sur le diktat et l’ultimatum. Ils ne veulent pas Ă©couter les points de vue des autres centres de la politique mondiale », a lancĂ© SergueĂŻ Lavrov. Pire, ils refuseraient de « reconnaĂźtre la rĂ©alitĂ© d’un monde multipolaire ».

L’Union europĂ©enne, dont le chef de la diplomatie n’a mĂȘme pas pris la peine d’évoquer le nom, en est rĂ©duite au rang de vassal, et mĂȘme, elle se rĂ©vĂšle, dit-il, victime des agissements de Washington. Les États-Unis « punissent le business europĂ©en », a ajoutĂ© Lavrov, prenant pour exemple Volkswagen.

Moscou ne mĂ©nage pas ses efforts pour que ses lanceurs de missiles antiaĂ©riens S-400 soient dĂ©ployĂ©s au plus vite dans la rĂ©gion de CrimĂ©e. La mobilisation devrait bientĂŽt porter ses fruits. Les S-400 vont permettre au Kremlin de sanctuariser ce territoire, annexĂ© par la Russie mais toujours rĂ©clamĂ© par l’Ukraine.

Vatican. Le pape François a une nouvelle fois lancĂ© dimanche 14 janvier un appel Ă  l’hospitalitĂ© envers les immigrĂ©s estimant que « le pĂ©chĂ© Ă©tait de renoncer Ă  la rencontre avec l’autre », Ă  l’occasion de la 104e JournĂ©e mondiale des migrants et rĂ©fugiĂ©s. Il a Ă©tĂ© jusqu’à dire : « Tout immigrĂ© qui frappe Ă  notre porte est une occasion de rencontre avec JĂ©sus-Christ. »

Le pape François a dĂ©clarĂ©, dans le zinc qui le trimbale en AmĂ©rique latine, que le monde Ă©tait « à la limite » face au risque de guerre nuclĂ©aire et a expliquĂ© que la situation le terrifiait. À mon avis son petit JĂ©sus lui est tombĂ© sur la calebasse !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99