Union europĂ©enne. L’Europe s’est portĂ©e au secours de l’accord sur le nuclĂ©aire signĂ© en juillet 2015 entre la communautĂ© internationale et TĂ©hĂ©ran aprĂšs des annĂ©es de laborieuses nĂ©gociations. La Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et l’UE ont lancĂ© un appel commun aux États-Unis, exhortant Donald Trump Ă  prĂ©server ce compromis qui selon Federica Mogherini, la chef de la diplomatie europĂ©enne, « rend le monde plus sĂ»r et empĂȘche une course Ă  l’armement nuclĂ©aire potentielle dans la rĂ©gion ».

Angleterre. À l’occasion du lancement de sa nouvelle collection pour les jeunes garçons, le gĂ©ant du prĂȘt-Ă -porter H&M a mis en ligne, sur son site au Royaume-Uni, la photo d’un petit garçon noir portant une inscription sur son sweat-shirt : « Coolest monkey in the jungle ». Traduction : « Le singe le plus cool de la jungle ». Vous imaginez la suite !

Carrie Gracie, journaliste talentueuse employĂ©e de la BBC depuis plus de trente ans, a dĂ©missionnĂ© pour protester contre les inĂ©galitĂ©s salariales entre femmes et hommes : en juillet, la chaĂźne avait publiĂ© les noms des 96 employĂ©s gagnant plus de 150 000 livres par an (169 700 euros). La reporter avait alors dĂ©couvert que parmi les quatre correspondants internationaux (dont elle fait partie), « l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, les deux hommes ont gagnĂ© au moins 50 % de plus que les deux femmes ».

Allemagne. Face Ă  la bonne santĂ© Ă©conomique du pays, le puissant syndicat IG Metall rĂ©clame le passage Ă  la semaine de 28 heures (au lieu des 35 actuellement) ainsi qu’une augmentation des salaires de 6 %. Inutile de dire que le patronat se montre hostile Ă  de telles mesures. Sauf que IG Metall a appelĂ© 143 entreprises Ă  dĂ©brayer. À la crise politique pourrait s’ajouter une crise sociale.

Le syndicat allemand IG Metall.

Le syndicat allemand IG Metall.

Autriche. Le tout jeune chancelier, Sebastian Kurz, a rencontrĂ© Emmanuel Macron. Sujet l’Europe et les rĂ©formes nĂ©cessaires. En matiĂšre d’immigration, le chancelier a prĂ©cisĂ© au Figaro : « Nous devons rĂ©gler ensemble la question migratoire. Il est urgent et nĂ©cessaire que l’Europe soit en mesure de dĂ©cider qui peut arriver chez elle. C’est la condition pour que l’absence de frontiĂšres Ă  l’intĂ©rieur de l’Europe demeure une Ă©vidence ».

Belgique. Theo Francken, secrĂ©taire d’État Ă  la migration, membre de l’Alliance nĂ©o-flamande N-VA a renvoyĂ© vers Khartoum (Soudan) des migrants qui auraient Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s et maltraitĂ©s. Suffisant pour que les bonnes consciences demandent la peau de Theo Francken. Bart de Wevers, maire d’Anvers et patron du N-VA, menace de quitter la coalition au pouvoir ce qui provoquerait sa chute.

Espagne. Le tribunal suprĂȘme espagnol n’a pas jugĂ© bon de libĂ©rer le leader indĂ©pendantiste catalan Oriol Junqueras, par ailleurs chef de file de la Gauche rĂ©publicaine de Catalogne, accusĂ© de sĂ©dition et de malversation.

RĂ©Ă©lu dĂ©putĂ© lors des Ă©lections rĂ©gionales du 21 dĂ©cembre 2017, M. Junqueras avait demandĂ© Ă  ĂȘtre libĂ©rĂ© pour exercer ses fonctions. Ce qui a laissĂ© de marbre les trois juges du tribunal. Ce nouvel Ă©pisode aggrave un peu plus l’impasse dans laquelle se trouve la Catalogne depuis les Ă©lections du 21 dĂ©cembre 2017.

Pologne. Juste avant sa rencontre avec le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker hier soir à Bruxelles, le Premier ministre conservateur polonais Mateusz Morawiecki a limogé ses ministres de la DĂ©fense Antoni Macierewicz et des Affaires Ă©trangĂšres Witold Waszczykowski, deux poids lourds controversés.

« Nous ne sommes pas en guerre avec la Pologne. Il n’y a pas de bataille, pas de guerre », a dit le porte-parole de la Commission Margaritis Schinas, rĂ©sumant une interview de M. Juncker Ă  la tĂ©lĂ©vision allemande.

Russie. Le prĂ©sident russe, Vladimir Poutine, a cĂ©lĂ©brĂ© le NoĂ«l orthodoxe en assistant Ă  un service religieux dans une Ă©glise de Saint Petersbourg oĂč son pĂšre a Ă©tĂ© baptisĂ©. « Cette fĂȘte procure bonheur et espoir aux millions de croyants et les ramĂšne aux sources spirituelles, ainsi qu’aux traditions originelles et unit (le peuple) autour des valeurs chrĂ©tiennes Ă©ternelles de notre pays Ă  l’hĂ©ritage culturel multisĂ©culaire », a dĂ©clarĂ© Vladimir Poutine.

Le statut d’archi favori accordĂ© Ă  Vladimir Poutine pour les Ă©lections prĂ©sidentielles du 18 mars 2018 ne semble pas dissuader la concurrence. Selon les derniers chiffres de la Commission Ă©lectorale chargĂ©e de rĂ©colter les demandes, pas moins de 64 personnes ont dĂ©jĂ  fait acte de candidature Ă  la fonction suprĂȘme : un record !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99