Horresco referens ! Au dire de France 3 Nord-Pas-de-Calais (28 mars), « ils Ă©taient entre 350 et 500 selon les sources. Tout de noir vĂȘtus, parfois encagoulĂ©s, bouteilles de biĂšre Ă  la main, salut fasciste pour certains. Des hooligans venus de plusieurs clubs de foot de Belgique ont pris possession de la place de la Bourse Ă  Bruxelles dimanche, aux cris de : ‘‘On est chez nous, on est chez nous !’’ et de ‘‘ Fuck IS (Islamic State)’’ ». Bigre ! Des supporters plus dangereux que les islamistes qui ont ensanglantĂ©s la capitale belge, le 22 mars dernier, Ă  en juger par les propos singuliers du maire socialiste de Bruxelles, « scandalisĂ© de constater que de telles crapules aux visĂ©es de nazis viennent provoquer les habitants sur les lieux de leur hommage. C’est une honte pour le pays. Nous avons Ă©tĂ© prĂ©venus hier par la sĂ»retĂ© de leur venue possible et je constate que rien n’a Ă©tĂ© fait pour les empĂȘcher de s’y rendre. »

Le ministre de l’IntĂ©rieur, Jan Jambon se trouve naturellement dans le viseur d’une opposition avide de rebondir, Ă  peu de frais, sur les tragiques Ă©vĂšnements. D’une part, sa dĂ©mission ayant Ă©tĂ© refusĂ©e par le Premier ministre Charles Michel, le ministre apparaĂźt donc comme bĂ©nĂ©ficiant de l’absolution des plus hautes autoritĂ©s politiques du pays, ce qui le fragilise aux yeux de l’opinion publique (et, avec lui, le gouvernement auquel il appartient). D’autre part, Jambon faisant partie d’une coalition improbable issu des Ă©lections fĂ©dĂ©rales du 25 mai 2014, rĂ©unissant libĂ©raux (Open VLD et MR), dĂ©mocrates-chrĂ©tiens flamands (CD&V) et nationalistes flamands (N-VA), ravive les craintes d’une crise politique majeure, comme les belges eurent Ă  en connaĂźtre ces derniĂšres annĂ©es, depuis 2008.

On remarquera, toutefois, qu’il y a quelque chose de proprement surrĂ©aliste dans la rĂ©cupĂ©ration politique des uns, en rĂ©ponse Ă  la supposĂ©e atonie des autres, alors que l’ennemi se trouve en leurs murs, Ă  Molenbeek, Anvers ou ailleurs ! Cette dispute qui, mutatis mutandis, s’apparente Ă  la querelle byzantine du sexe des anges montre que les dirigeants d’hier, comme ceux d’aujourd’hui, sont loin, trĂšs loin, d’avoir pris la juste mesure du danger islamiste qui les guette. De Paris Ă  Bruxelles, les mĂȘmes miĂšvreries de foules sentimentales ahuries communiant contre la « peur », la « haine » et autant de mots creux sans commune mesure avec les maux rĂ©els qui gangrĂšnent l’Europe depuis trente ans.

Surtout, l’on reste coi devant l’aboulie des chefs d’États et de gouvernements europĂ©ens (exception faite de quelques-uns, Ă  l’instar de la Pologne ou de la Hongrie, voire du Danemark ou de la SuĂšde) totalement paralysĂ©s entre, d’un cĂŽtĂ©, les exigences folles d’un État de droit qu’ils ont laissĂ© prospĂ©rer sous les auspices d’un activisme judiciaire totalement dĂ©bridĂ©, et de l’autre, le dogme quasi religieux du « vivre-ensemble », les acculant systĂ©matiquement Ă  la politique de l’autruche.

Les mĂȘmes, adeptes du sans-frontiĂ©risme europĂ©o-mondialiste, tentent alors de se dĂ©fausser sur une Union europĂ©enne, au nom d’un supranationalisme-Providence, oublieux de leurs propres marges de manƓuvre rĂ©galiennes. Dans un article paru sur le site diploweb.com (25 mars) le politiste, Pierre Berthelet, relevait cette Ă©vidence : « la sĂ©curitĂ© relĂšve avant tout de la compĂ©tence des États. L’Union europĂ©enne peut agir Ă  ce sujet mĂȘme si sa responsabilitĂ© reste limitĂ©e en tout Ă©tat de cause. »

Il serait temps de se réveiller !

A propos de l'auteur

Aristide Leucate

Journaliste et essayiste, apporte rĂ©guliĂšrement sa contribution Ă  la presse d’information et d’opinion, de L’Action française 2000 Ă  Boulevard Voltaire. Conjuguant militantisme et rĂ©flexion politiques, il exerce des responsabilitĂ©s au sein d’un parti politique national. Il est l’auteur de trois essais (DĂ©tournement d’hĂ©ritages, prĂ©face de Pierre Hillard et La souverainetĂ© dans la nation, prĂ©face de Philippe Randa). et Dictionnaire du Grand Épuisement français et europĂ©en (PrĂ©face de Pierre Le Vigan).

Articles similaires