L’avis de Jean-François TouzĂ©.
Jean-François Touzé, Délégué général du Parti de la France, est également le rédacteur en chef de la revue "Confrontations".

Jean-François TouzĂ©, DĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral du Parti de la France, est Ă©galement le rĂ©dacteur en chef de la revue « Confrontations ».

Il serait bien illusoire de voir dans le « message de solidaritĂ© » adressĂ© ce lundi par Emmanuel Macron Ă  la GrĂšce et Ă  la Bulgarie confrontĂ©es Ă  l’arrivĂ©e massive de migrants propulsĂ©s vers l’Europe par la volontĂ© du sultan Erdogan, autre chose que la rĂ©affirmation de la politique de partage du fardeau menĂ©e conjointement par Berlin et Paris depuis des annĂ©es, politique qui consiste, on le sait, Ă  organiser la rĂ©partition des arrivants Ă  l’intĂ©rieur des nations de l’Union. Loin de se situer dans une perspective de rĂ©sistance Ă  la dĂ©ferlante, et de fermetĂ© Ă  l’Ă©gard de la Turquie, ce message sera Ă©videmment considĂ©rĂ© par les intĂ©ressĂ©s comme constitutif d’un nouvel appel d’air. Les frontiĂšres de l’Europe passent par la GrĂšce, la Bulgarie, l’Espagne ou l’Italie… Les droits d’asile comme les prestations sociales sont en France oĂč en Allemagne.

Mais le SystĂšme aura beau faire : la colĂšre europĂ©enne grandit contre l’invasion migratoire et ceux qui — Etats, lobbies, organisations mondialistes, finance — la veulent et l’organisent.
Elle se manifeste aujourd’hui en GrĂšce oĂč les patriotes mĂšnent le combat du refus des camps de l’envahissement. Elle pourrait bien se matĂ©rialiser demain sur l’ensemble de notre continent.
Nos peuples veulent rester ce qu’ils sont, conformĂ©ment Ă  leur identitĂ©, leur histoire et leurs traditions.
Pour notre civilisation, le pire n’est plus du tout certain.
Article paru sur le site SynthĂšse nationale.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99