La dĂ©pĂ©nalisation de l’avortement reste un dĂ©bat rĂ©current
 Le nombre d’avortement pratiquĂ© en France depuis quarante ans (soit depuis la promulgation de la Loi Veil) reste d’environ 220 000 par an (soit une grossesse sur cinq, selon les statistiques du ministĂšre de la SantĂ©).

En France, peu nombreux sont ceux qui rĂ©clament, dans l’espace politique le retour de la pĂ©nalisation des pratiques abortives, mais ce n’est pas le cas dans la Pologne actuelle. DĂ©jĂ  strictement limitĂ© – au cas de viol, d’inceste, de graves pathologies du fƓtus ou de risques pour la vie ou la santĂ© de la mĂšre –, une proposition de loi prĂ©voyant une interdiction totale de l’avortement y a Ă©tĂ© renvoyé en commission parlementaire le 23 septembre dernier.

Si seulement 600 Ă  1 000 avortements « lĂ©gaux » y sont aujourd’hui dĂ©nombrĂ©s, il faut y ajouter prĂšs de 100 000 à 150 000 avortements illĂ©gaux, pour la plupart pratiquĂ©s hors frontiĂšres polonaises (en Slovaquie, TchĂ©quie, Autriche ou Allemagne, etc.),

Qu’on limite ou qu’on interdise les possibilitĂ©s d’avorter, rien n’empĂȘche donc les femmes qui le dĂ©sirent de ne pas faire vivre leur enfant.

Peut-ĂȘtre seraient-ils temps d’envisager d’autres voies que judiciaires (dans lesquelles semblent se cantonner les uns comme les autres), Ă  ce qui est, quoiqu’on puisse en dire ou en mĂ©dire, une terrible dĂ©tresse humaine


Favoriser les facilitĂ©s d’adoption pour les enfants non-dĂ©sirĂ©s par leurs parents biologiques ne serait-elle pas une solution qui permettrait Ă  la fois de sauver des vies innocentes
 tout en assurant un meilleur renouvellement des gĂ©nĂ©rations des EuropĂ©ens de souche ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il y co-anime Ă©galement avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » chaque semaine. Derniers livres publiĂ©s : "Le dĂ©fi" (avec Marie-Simone Poublon) aux Ă©ditions Dualpha et "Le dictionnaire sulfureux" aux Ă©ditions SynthĂšse nationale.

Articles similaires