Lorsque le feu menace d’embraser toute la maison, tout porteur de seau d’eau doit ĂȘtre encouragĂ©.

Valeurs Actuelles publie ce mois-ci un numĂ©ro hors sĂ©rie consacrĂ© aux grandes heures de l’armĂ©e française : « Nos soldats ces hĂ©ros ».

Nos soldats ces heros valeurs actuelles

À l’heure oĂč le destin du pays peut notamment se jouer sur l’insuffisance des moyens mis Ă  la disposition de notre armĂ©e pour faire face Ă  toutes les missions qui lui sont confiĂ©es et surtout aux pĂ©rils qui nous guettent mais que taisent les autoritĂ©s suprĂȘmes de l’État, il est bon que soient rappelĂ©s les Ă©minents services rendus Ă  la France par des soldats, le plus souvent tombĂ©s dans l’oubli.

En ces temps dĂ©solants oĂč l’intelligentsia n’évoque nos aĂźnĂ©s que pour rĂ©clamer une repentance rĂ©demptrice qui lavera la RĂ©publique de leurs sanglants mĂ©faits, il serait utile de cĂ©lĂ©brer l’hĂ©roĂŻsme de beaucoup d’entre eux tombĂ©s au champ d’honneur pour la plus grande gloire de la Patrie.

— Dites, donc Brun, vous donnez dans le pompiĂ©risme le plus lourdingue.

— Objection, votre honneur, j’ai sciemment pesĂ© mes mots sur un trĂ©buchet de pharmacien. Vous allez comprendre pourquoi


À longueur de dĂ©bats audio ou tĂ©lĂ©visuels, il est fait rĂ©fĂ©rence Ă  un sac fourre-tout contenant des principes rĂ©publicains, rarement inventoriĂ©s, et dont le vulgum pecus se bat l’Ɠil. Mais qui Ă©voque encore la Patrie, sa gloire, ou l’hĂ©roĂŻsme de ses dĂ©fenseurs ? Les manifestations de la Grande Guerre et les dĂ©bats qui les ont accompagnĂ©es, ont davantage parlĂ© de pauvres bougres, victimes d’une gigantesque boucherie que de hĂ©ros tombĂ©s Ă  ce dĂ©sormais insupportable champ d’honneur devenu mĂ©diatiquement parlant « un champ d’horreur ».

Vous m’objecterez, Ă  juste titre d’ailleurs que, Ă  l’heure d’une mondialisation galopante, on ne saurait dĂ©fendre quelque chose qui ne devrait plus exister Ă  trĂšs court terme. J’ajouterai pourtant, qu’à cette mĂȘme heure, une autre menace, tout aussi galopante se prĂ©cise et que les prĂ©tendues institutions extra-Ă©tatiques ne sauront nous en protĂ©ger. Alors notre armĂ©e sera de nouveau Ă  l’affiche de ce remake au sujet inĂ©puisable, « L’éternel recours ».

Pour nous redonner du cƓur Ă  un ouvrage qui s’annonce des plus rudes, prĂ©cipitons-nous chez notre distributeur de presse acheter une poignĂ©e de cette excellente revue que nous glisserons au matin de NoĂ«l dans les petits souliers du professeur d’histoire le plus proche, de notre maire, de notre curĂ©, voire de notre dĂ©putĂ©, pour leur rappeler ou leur apprendre ce que sont les vraies vertus patriotiques sans lesquelles nous ne saurions rĂ©sister.

Un grand merci Ă  Arnaud Folch et Ă  ses contributeurs. Ils nous auront permis, grĂące Ă  ce cordial de l’ñme, de passer les fĂȘtes de fin d’annĂ©e avec un moral pour une fois lĂ©gĂšrement au-dessus de nos chaussettes.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99