On rigolait bien, voici quelques dĂ©cennies, de l’histoire « quelle Ă©tait bien bonne ! » d’un filou qui proposait de vendre la Tour Eiffel Ă  un touriste amĂ©ricain
 nullement interloquĂ© d’une telle offre. En cet Ă©tĂ© 2019, on s’indigne – en se demandant tout de mĂȘme si c’est du lard ou du cochon – de l’idĂ©e de Donald Trump de racheter le Groenland au gouvernement danois. Mais avec lui, on s’indigne de tout, forcĂ©ment ! Et pourtant


Au Groenland, la Crique Fjord.

Au Groenland, la Crique Fjord.

Pourtant, la logique de l’actuel locataire de la Maison Blanche n’est pas si ubuesque que cela, puisque cette Ăźle, constate-t-il, « fait beaucoup de mal au Danemark (qui perd) environ 700 millions de dollars chaque annĂ©e pour l’entretenir  »  et qui reprĂ©senterait pour les États-Unis une  importance gĂ©opolitique non nĂ©gligeable.

Il ne s’agirait donc pas uniquement pour l’oncle Sam de faire basse sur les ressources naturelles de cette Ăźle, grand comme quatre fois la France
 contrairement Ă  la rĂ©ponse du gouvernement danois qui ne semble considĂ©rer cette hypothĂšque que sous le seul angle financier : « Le Groenland est riche en ressources prĂ©cieuses (
). Nous sommes prĂȘts Ă  faire des affaires, pas Ă  vendre. »

« Faire des affaires », soit ce que « The Donald » envisage ; ne reconnaĂźt-il pas qu’il ne s’agirait finalement et « essentiellement », que d’« une grosse transaction immobiliĂšre », ni plus ni moins ?
 Mais qui illustre, un peu fĂącheusement tout de mĂȘme, cette chanson de Jacques Brel : « Un jour le diable vint sur Terre (
)/Pour surveiller ses intĂ©rĂȘts/Il a tout vu le diable, il a tout entendu (
)/Rien ne se vend mais tout s’achĂšte  »

Autrefois, on envoyait des armĂ©es pour conquĂ©rir un territoire. Aujourd’hui, on fait une offre et on marchande. Autre temps, autres mƓurs


EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Ses chroniques politiques sont publiĂ©es chaque annĂ©e en recueil sous le titre : « Chroniques barbares ».

Articles similaires