C’est la goutte d’eau qui fait dĂ©border le vase. L’assassinat de quatre fonctionnaires de police au sein mĂȘme de la Direction du renseignement de la prĂ©fecture de police (DRPP) par l’un des leurs, au nom d’un islamisme radical, dĂ©passe, sans l’absoudre, l’incompĂ©tence du ministre de l’IntĂ©rieur, Christophe Castaner. Car c’est tout notre systĂšme  sĂ©curitaire et son fonctionnement qui est en cause. Concernant le ministre de l’IntĂ©rieur – dont ce n’est pas la premiĂšre bourde –, le fait qu’il ait Ă©tĂ© mal informĂ© de la part de ses servies dĂ©montre qu’il ne tient pas sa boutique. N’a-t-il pas commencĂ© par nous dire  que cet attentat n’avait rien d’islamique ! Sauf qu’on a fini par s’apercevoir que le roi Ă©tait nu.

Castaner

L’auteur de cet attentat – quatre personnes tuĂ©es avec un couteau qui n’était pas en cĂ©ramique comme avancĂ© –, est un Martiniquais de 45 ans, mariĂ© Ă  une Marocaine et converti depuis de nombreuses annĂ©es Ă  l’islam. L’homme et la femme Ă©tant par ailleurs tous deux malentendants, ce qui les a rĂ©uni.

Or, il appert que cette conversion Ă  l’islam Ă©tait connue de son service. MickaĂ«l Harpon est un informaticien habilitĂ© secret dĂ©fense qui a Ă©tĂ© embauchĂ© en 2003 au service de maintenance technique de la DRPP dont l’une des prioritĂ©s est justement le terrorisme islamique radical. La premiĂšre question qui vient Ă  l’esprit est : a-t-il siphonnĂ© durant des annĂ©es les informations au profit d’une nĂ©buleuse djihadiste ? Auquel cas, on serait bel et bien face Ă  un problĂšme sĂ©curitaire et politique majeur. Car, au-delĂ  du cas Castaner qui n’est jamais qu’un pion sur l’échiquier du pouvoir, c’est toute la hiĂ©rarchie et le fonctionnement de la lutte antiterroriste qui est en cause et donc Ă  revoir. Cela laisse supposer Ă©galement que ce n’est peut-ĂȘtre pas la seule institution Ă©tatique gangrenĂ© par l’hydre islamique et qu’un Ă©tat des lieux s’impose. Il va falloir sortir de l’angĂ©lisme et arrĂȘter de nous enfumer avec un l’islam doucereux impactĂ© par les droits de l’homme si chers Ă  nos universalistes francs-macs.

francs-macs et sa clique ne sont donc pas diffĂ©rents de nos politiques d’hier. Ils sont de la mĂȘme eau. Et il est dĂ©sormais bien inutile d’accuser sans cesse l’extrĂȘme-droite de tous les maux puisqu’elle est la seule, toutes tendances confondues, Ă  avoir dĂ©noncĂ© le laxisme de la droite, de la gauche et des pouvoirs publics face au danger que reprĂ©sentent l’immigration et l’islam.

Article paru sur le site SynthĂšse nationale.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Patrick Parment

Journaliste professionnel, directeur du « Journal du Chaos ». Animateur de l'Ă©mission « Artisans de France » sur TVLibertĂ©s avec Pierre Chabot. A collaborĂ© Ă  « L'islamisation de la France. Fantasme ou rĂ©alitĂ© ? » (Éditions de L'Æncre, 2015). Il vient de publier un « Guide sulfureux du Paris “rĂ©ac & facho” » (Éditions SynthĂšse nationale).

Articles similaires