Judas a vendu le Christ pour trente deniers. En cette pĂ©riode d’instabilitĂ© financiĂšre, le pathĂ©tique prĂ©sident Ă©quatorien Lenin Moreno a trahi Julian Assange pour un prĂȘt de dix milliards de dollars accordĂ© par la Banque mondiale, le FMI et d’autres organismes banksters. Au terme de six ans, neuf mois et vingt-deux jours de protection diplomatique, la police britannique a pu arrĂȘter le fondateur de WikiLeaks dans l’ambassade de l’Équateur Ă  Londres, ce 11 avril 2019.

La Grande-Bretagne souhaite juger Julian Assange pour toutes ces annĂ©es oĂč il a narguĂ© depuis son balcon extraterritorial la mĂ©prisable caste britannique. En mauvaise condition physique, le dissident occidental croupit dĂ©sormais dans la pire des prisons de la perfide Albion. Ses geĂŽliers ne lui pardonneront jamais les nombreuses rĂ©vĂ©lations sur la nature rĂ©elle des rĂ©gimes politiques en vigueur en Occident, ces oligarchies ploutocratiques infĂ©odĂ©es Ă  Washington.

Julian Assange risque maintenant les poursuites de trois États guĂšre fiables sur le plan du droit, trois entitĂ©s dont le systĂšme judiciaire privilĂ©gie l’argent, l’intĂ©rĂȘt des officines et de leur caste et le politiquement correct, jamais la stricte vĂ©ritĂ©. Outre des tribunaux britanniques ivres de vengeance, la justice Ă©tatsunienne rĂȘverait d’exĂ©cuter ce traĂźtre d’Australien. Pour quelle raison ? Depuis quand un non-Étatsunien devrait-il la moindre loyautĂ© envers les États faillis d’AmĂ©rique ? Quant Ă  la pseudo-justice de Stockholm, elle pourrait relancer des enquĂȘtes autour des sornettes profĂ©rĂ©es par deux nymphomanes suĂ©doises notoires (oui, on n’échappe pas parfois aux redondances !).

Le sort indigne qui frappe Julian Assange ne suscite guĂšre d’empathie de la part de ses « confrĂšres », les mĂ©diacrates. RĂ©vĂ©lateur fut ainsi le traitement de son arrestation au « 19–20 » de France 3 ce jour-lĂ  : la prĂ©sentatrice osa parler de la fin d’une cavale. Plus forte que le paradoxe de ZĂ©non d’ÉlĂ©e, la pĂ©ronnelle venait d’inventer la « cavale statique » ou « immobile » 

Une pesante opacitĂ© entoure dorĂ©navant le quotidien carcĂ©ral du plus cĂ©lĂšbre prisonnier politique de la planĂšte. Il faut en particulier craindre pour sa vie quand la mortalitĂ© en dĂ©tention y est souvent plus Ă©levĂ©e pour les personnalitĂ©s dĂ©rangeantes. Ne peuvent plus en tĂ©moigner le penseur europĂ©en d’AmĂ©rique Francis Parker Yockey et le prĂ©sident serbe Slobodan Milosevic !

Bonjour chez vous !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99