Les groupes PPE (Les Républicains) S&D (Parti Socialiste) et ALDE (UDI) ont présenté une résolution commune hier, mercredi 6 juillet 2016, au Parlement européen sur les priorités stratégiques du programme de travail de la Commission pour 2017.

Tous unis, ils ont, par un vote public (appel nominal) dont la preuve existe au procĂšs-verbal, votĂ© au paragraphe 34-1 un texte de leur cru demandant de financer rapidement l’Union europĂ©enne par de « vĂ©ritables ressources propres ou en en mettant en place de nouvelles », c’est Ă  dire la crĂ©ation d’un impĂŽt europĂ©en qui se rajoutera aux charges dĂ©mentielles dĂ©jĂ  supportĂ©es par nos compatriotes.

Cette nouvelle attaque contre les contribuables et leur pouvoir d’achat dans les enceintes parlementaires est trĂšs rĂ©vĂ©latrice. Avec les dĂ©putĂ©s du Front National nous avons bien Ă©videmment refusĂ© de soutenir cette politique anti Ă©conomique et anti nationale de matraquage fiscal toujours plus opaque, incohĂ©rent et injuste.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.