DĂ©cidĂ©ment, le traitement de l’information en France, quand il s’agit de gros sous, semble Ă  deux vitesses. Quant MĂ©diapart s’en prend Ă  un personnage politique en vue, pour quelques dĂźners entre coquins aux frais de la RĂ©publique, un Ministre en exercice saute, Ă  l’exemple de François de Rugy, emportĂ© par un homargate oĂč la pantalonnade le dispute plus que l’indigestion.

Le ministĂšre des finances.

Le ministĂšre des finances.

Mais quand il s’agit, par exemple de quelques millions d’euros d’amendes pĂ©nales impayĂ©es, le retentissement mĂ©diatique est bien moindre. Il aura fallu un rapport du sĂ©nateur Antoine LefĂšvre (LR) pour qu’on sache que « moins du quart des amendes pĂ©nales pour escroquerie, vols, stupĂ©fiants ou proxĂ©nĂ©tisme sont payĂ©es, et l’on paie plus ses amendes dans les dĂ©partements ruraux qu’en Seine-Saint-Denis », comme nous rapporte Louis-Benoit Greffe sur le toujours bien informĂ© site de rĂ©information Breizh-info.

« Dans un pays aussi sur-administrĂ© que la France, cela peut surprendre : on en est rĂ©duit aux estimations. Selon lesquelles 48 % des amendes sont effectivement recouvrĂ©es – une sur deux. (
) Plus intĂ©ressant, le rapport donne la ventilation des amendes et leur montant total par infraction. On apprend ainsi que seules 16 % des amendes pour escroqueries sont recouvrĂ©es, pour un montant de 5 millions d’euros. GuĂšre mieux pour les vols (23 %), les stupĂ©fiants (23 %, mais 10 millions d’euros d’amendes), le proxĂ©nĂ©tisme (20 %), les infractions Ă  l’autoritĂ© de l’État comme les outrages (35 %) et les recels (40 %). »

Peut-ĂȘtre l’étrange discrĂ©tion mĂ©diatique liĂ©e Ă  cet Ă©tonnant laxisme de Bercy s’explique-t-il par le dĂ©lai entre le jugement et la prise en charge par le TrĂ©sor public qui atteint 25 jours en Charente-Maritime contre 14 mois en Seine-Saint-Denis oĂč « la mise en Ɠuvre tardive des procĂ©dures aboutit souvent au constat de la disparition du dĂ©biteur », constate le directeur des finances publiques de ce dĂ©partement dans le rapport.

Ce n’est plus, comme le disait La Fontaine, « selon que vous serez puissant ou misĂ©rable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir », mais dĂ©sormais, « selon que vous habitiez tel endroit ou “viviez ensemble” dans tel autre, vous serez punis ou
 introuvables ! »

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Randa

Directeur du site EuroLibertĂ©s. Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de DĂ©fense Nationale, chroniqueur politique, Ă©diteur (Ă©ditions Dualpha, DĂ©terna et L'Æncre) et auteur de plus d’une centaine de livres. SociĂ©taire de l’émission « Bistrot LibertĂ© » sur TVLibertĂ©s, il co-anime avec Roland HĂ©lie l'Ă©mission « SynthĂšse » sur Radio LibertĂ©s tous les jeudi. Derniers livres publiĂ©s : "Le dĂ©fi" (avec Marie-Simone Poublon) aux Ă©ditions Dualpha et "Le dictionnaire sulfureux" aux Ă©ditions SynthĂšse nationale.

Articles similaires